Il y a une autre île « cachée » dans Google Maps

Google Maps n’est pas à une facétie près et c’est précisément ce que prouve cette nouvelle découverte faite dans le Golfe du Mexique. En vous rendant aux coordonnées suivantes, vous constaterez en effet qu’une île est entièrement recouverte de noir.

Cette île n’est pas la première du genre. Plus tôt dans l’année, une autre île masquée de la même manière et située cette fois en Sibérie orientale s’était retrouvée sous les feux des projecteurs : l’île Jeannette.

Bug Google Maps

Capture Google Maps

À l’époque, nous vous avions présenté plusieurs théories afin de tenter d’expliquer le phénomène. L’une d’elles faisait état d’un bug causé par les algorithmes de Google Maps et elle semble se confirmer.

Quand une tache noire apparaît dans le Golfe du Mexique

En effet, si vous vous rendez dans le Golfe du Mexique aux coordonnées indiquées un peu plus haut, alors vous vous retrouverez face à deux taches noires masquant ce qui correspond à un élément bénéficiant d’une limite administrative sur OpenStreetMap.

Un élément qui serait par conséquent une des nombreuses îles présentes dans le golfe.

Ces deux tâches rappellent inévitablement celle masquant l’île Jeannette, mais elles ne sont pas les seules à être présentes dans le golfe. En réalité, si vous remontez d’une quarantaine de kilomètres vers le nord, alors vous vous trouverez face à une seconde tache noire située non loin d’une île.

Il y a plus intéressant cependant. En zoomant sur cette nouvelle tâche, vous constaterez qu’elle ne reste pas tout le temps présente à l’écran. Elle finit en effet par disparaître lorsqu’on augmente l’échelle affichée à cinq kilomètres… pour laisser place à une petite île de cinq kilomètres de long.

Un bug provoqué par un algorithme

Google Maps, on le sait, ne cartographie pas l’ensemble de notre planète. Certains sites sont volontairement marqués à la demande de leurs gouvernements pour éviter d’attirer l’attention.

Ce n’est selon toute vraisemblance pas le cas ici puisque la tâche en question n’est pas statique et il suffit ainsi de zoomer sur la carte pour la faire disparaître.

La théorie la plus plausible est donc celle du bug, un bug sans doute provoqué lors de l’assemblage des cartes et du traitement effectué ensuite afin de les nettoyer.

Google Maps ne se contente effectivement pas de présenter les vues satellites telles qu’elles. En 2013, l’entreprise a mis en place des algorithmes capables de supprimer tous les nuages présents sur ses cartes afin de faciliter leur lecture et leur consultation. À l’époque, elle avait entraîné son algorithme en lui faisant traiter des millions de photos prises par Landsat 7, un des satellites utilisés pour cartographie notre planète.

Google Maps nettoie les cartes avant leur mise en ligne

L’algorithme en question a été perfectionné durant les années suivantes, notamment grâce aux images de Landsat 8.

Si les résultats obtenus par le programme sont plutôt impressionnants, il est possible qu’il se soit emmêlé les pinceaux avec ces îles en raison de leur petite taille et de la topologie des lieux.

Plus globalement, nous savons de toute manière que Google Maps a parfois du mal à interpréter correctement les objets superposés les uns aux autres. L’exemple le plus frappant, c’est sans doute celui de l’avion du lac Harriet.

En 2016, des internautes ont en effet repéré un avion en parfait état donnant l’impression de reposer au fond de ce lac du Minnesota. L’affaire avait pris beaucoup d’ampleur par la suite et Google avait fini par révéler que cette fameuse forme n’était en réalité qu’une erreur d’interprétation de la part d’un des algorithmes de la société.

Un porte-parole de l’entreprise avait ainsi expliqué que les images satellites affichées par Google Maps sont en réalité des combinaisons de plusieurs images superposées les unes sur les autres. L’avion en question passait donc au-dessus du lac lorsque l’image a été prise, mais les algorithmes de l’entreprise ont mal interprété son altitude et ils l’ont donc placé sous la surface de l’eau.

Dans ce contexte, voir des îles disparaître sous des tâches noires n’a finalement rien d’anormal.

Mots-clés googlegoogle maps