Il y avait encore 13 applications vérolées sur le Play Store

Le Play Store fait beaucoup parler de lui depuis quelques heures et pas forcément en bien. Loin de là même car Lookout a détecté pas moins de 13 applications vérolées sur la boutique de Google. Elles ont été rapidement supprimées depuis mais elles auront tout de même occasionné de nombreux dégâts chez les mobinautes.

Ce n’est pas vraiment une révélation mais Android est extrêmement populaire et la plateforme détient ainsi plus de 57% de parts de marché selon Net Market Share. Elle devance ainsi iOS (35,43%), Windows Phone (2,58%) et toutes les solutions concurrentes.

Brain Test Android

13 applications vérolées ont été détectées sur le Play Store.

Comme tous les produits populaires, la plateforme est souvent la cible des virus et des malwares.

Android est souvent la cible des virus et des malwares

La plupart du temps, ces programmes malveillants utilisent les fichiers APK proposés en téléchargement sur les plateformes tierces pour infecter nos terminaux et nous en avons encore eu l’exemple en novembre dernier avec ce dangereux virus.

Toutefois, il arrive aussi que des applications vérolées soient publiées sur le Play Store et c’est justement le cas ici.

En se livrant à des analyses complémentaires, Lookout s’est effectivement rendu compte que la boutique de Google hébergeait pas moins de 13 applications contenant des variantes de l’un des pires malwares de ces derniers mois, Brain Test.

Si vous ne le connaissez pas encore, alors sachez qu’il a été repéré pour la première fois en septembre dernier par des experts en sécurité travaillant pour la société CheckPoint. Il avait fait couler pas mal d’encre à l’époque et c’est assez logique car il est particulièrement pernicieux et il vient ainsi se loger dans les fichiers système de la plateforme.

Conséquence directe, pour le désinstaller, il faut impérativement flasher son terminal à l’aide d’une image fournie par le constructeur.

La procédure n’est pas forcément très compliquée mais elle n’est pas non plus à la portée du plus grand nombre et c’est précisément ce qui avait poussé CheckPoint à tirer la sonnette d’alarme à l’époque.

Brain Test a infecté des milliers de terminaux

Lookout a repéré les premières applications vérolées sur le Play Store en octobre dernier. Elles avaient été téléchargées plusieurs centaines de milliers de fois avant que Google ne s’en débarrasse.

Depuis, on pensait que tout était rentré dans l’ordre mais ce n’est visiblement pas le cas car la société a détecté 13 applications supplémentaires en décembre dernier et elle a immédiatement contacté la firme pour les supprimer du Pay Store.

C’est évidemment très problématique, d’autant que le malware utilise différentes techniques pour se répandre plus vite. Il est notamment capable de télécharger des applications supplémentaires à l’insu de l’utilisateur et il peut aussi laisser des notes et des avis sur la boutique en son nom.

Grâce à ce système, les applications infectées remontent plus volontiers dans les différentes rubriques du Play Store et elles peuvent ainsi toucher un public plus large.

Si vous voulez en savoir plus sur Brain Test et sur son fonctionnement, vous pouvez vous reporter à l’article publié par Lookout en début de semaine. En attendant, il est préférable de vous montrer très prudent.