Île aux Chats : la population de félins est en train de diminuer et on pense savoir pourquoi

Umashima fait partie de la centaine d’îles qui forment les îles Geiyo dans la mer intérieure de Seto au Japon. La petite île est connue pour son nombre impressionnant de chats. Elle compte en effet plus de chats que d’habitants, d’où son surnom de « île aux chats ».

Toutefois, les autorités ont constaté ces derniers temps une chute spectaculaire de la population féline d’Umashima.

chats

Crédits Pixabay

Après avoir mené l’enquête, le mystère semble avoir finalement été résolu.

Les chats d’Umashima frappés par une étrange épidémie mortelle

Umashima est une île de 30 habitants située à environ 10 km au large de la ville de Kitakyushu, dans le sud-ouest du Japon. Tout a débuté lorsque des groupes de protection des animaux se sont mis à enquêter après que le nombre de chats sur l’île soit passé de 90 en 2014 à seulement 30 cette année.

Des résidents ont alors affirmé avoir découvert des tranches de poisson recouvertes d’une mystérieuse substance bleue à plusieurs endroits, notamment dans des terres agricoles, et des chats errants en détresse physique. La peur que les chats de l’île aient été empoisonnés s’est alors accrue.

En 2017, cinq chats ont été retrouvés morts ou sur le point de mourir près du port de l’île, a fait savoir le Mainichi Shimbun. Et ces dernières années, des chats jadis en bonne santé ont été vus avec de la mousse sur la bouche avant de s’effondrer.

Un empoisonnement apparemment à l’origine du mal

En 2014, un groupe local de protection des animaux a stérilisé 79 des 90 chats présents à Umashima après que les populations se soient plaintes de l’odeur et des nuisances créées par la croissance de la population féline.

Mais selon Kunihisa Sagami, directeur de la fondation qui a stérilisé les chats, cela n’explique pas la forte baisse de la population de chats. « Ce n’est pas une diminution normale, et il ne fait aucun doute que cela est causé par un élément extérieur, humain, tel que la cruauté envers les animaux », a-t-il déclaré.

Toutefois, une chaîne de télévision japonaise semble avoir résolu le mystère cette semaine. Elle a interrogé un homme de l’île qui a dit avoir placé un poisson recouvert d’un produit chimique agricole dans ses champs pour empêcher les corbeaux de manger ses pommes de terre. « Je n’ai jamais eu l’intention de faire du mal aux chats », a-t-il déclaré à la chaîne locale RKB News.

La population locale a exprimé sa colère à la possibilité que les chats aient été empoisonnés délibérément. D’autre part, des activistes du bien-être des animaux auraient envisagé d’évacuer les chats restants jusqu’à ce que leur sécurité soit assurée.

Mots-clés insolite