Clicky

Ils ont créé un langage de programmation inspiré de Donald Trump

Il existe des centaines, sûrement même des milliers de langages de programmation différents. Certains sont devenus obsolètes avec le temps, remplacés par des technologies plus puissantes et modernes. D’autres sont toujours utilisés, ou viennent d’être créés. Et d’autres encore ont toujours été inutiles et sont là parce que c’était marrant de les créer.

C’est un peu l’idée derrière TrumpScript, un véritable langage de programmation avec un vrai interpréteur. Comme son nom l’indique, le TrumpScript est en fait inspiré de Donald Trump, la personnalité politique toujours en lice pour les présidentielles américaines qui s’illustre tristement de par ses multiples déclarations plus que douteuses.

Donald Trump

Donald Trump a inspiré un vrai langage de programmation

Mais voila, Donald Trump a des principes, et le fait est que le TrumpScript les respectent tous.

Un programme en TrumpScript pourrait être un discours de Donald Trump

Le TrumpScript est basé sur le Python mais ce n’est pas pour autant qu’il en utilise toute la puissance. Et d’ailleurs, à quoi bon ? Comme le dirait si bien le politicien, « l’Amérique ne fait jamais les choses à moitié » et n’a donc pas besoin de nombres flottants : seuls les nombres entiers sont ainsi supportés par le TrumpScript.

D’ailleurs, chaque nombre utilisé doit toujours être supérieur à un million. On ne s’encombre pas de l’insignifiant.

Trump ne croit pas aux PC, alors n’imaginez pas utiliser le TrumpScript sous Windows. Et n’essayez pas d’importer un sous-programme : tout votre code doit être « fabriqué en Amérique ».

En guise de noms de variables vous ne pourrez utiliser que des mots anglais existants, ou des noms de politiciens actuels. Ça, plus le fait que l’assignation d’une valeur à une variable se fait avec des mots réels permet d’écrire un programme semblable à un véritable discours.

Si vous avez une variable nommée great, vous pourrez par exemple écrire Trump is great et ça fonctionnera. Une condition pourra s’écrire Trump is "the best"?, comme on pourrait l’écrire en véritable anglais (pas exactement correct, mais ça passe).

Totalement inutile, le TrumpScript n’en reste pas moins plutôt bien foutu, il faut bien lui accorder ceci. Le langage recèle d’ailleurs d’autres détails assez drôles, comme le fait qu’un programme doit toujours se terminer par America is great, ou encore le fait que les messages d’erreur sont pour la plupart de véritables citations de Trump. Tous les détails sont à cette adresse.

Mots-clés funinsolite

Share this post

Jérémy Heleine

Étudiant en maths, Jérémy est un passionné qui touche un peu à tout, et plus particulièrement au développement web et à l'actualité high-tech qu'il partage avec vous sur Machineo et surtout ici-même.