Ils ont créé une rose bionique capable de changer de couleur

Les plantes de demain seront-elles connectées ? C’est en bonne voie, comme le prouve cette surprenante expérience menée par des scientifique de l’université Linköping. En utilisant un polymère conducteur et en l’injectant au sein d’une rose, ces chercheurs sont parvenus à intégrer des circuits électroniques à la plante. Et attention car cette dernière est même capable de changer de couleur en quelques instants.

Surprenant ? Assurément mais cette découverte est plus importante qu’il n’y paraît puisque cette plante est la toute première rose bionique de toute l’histoire de l’humanité.

Rose bionique

Des chercheurs suédois sont parvenus à créer la toute première rose bionique de notre histoire.

Mais comment fonctionne-t-elle ?

Grâce à ce polymère, les chercheurs ont transformé des roses en un véritable circuit électronique à part entière

En réalité, c’est assez simple. Grâce à ce polymère, les chercheurs responsables du projet sont parvenus à transformer la plante en un véritable circuit électronique à part entière. Elle est donc capable de capter et d’interpréter des signaux comme n’importe quel composant.

Il suffit ainsi de changer le courant pour modifier la pigmentation de ses pétales et pour changer la couleur de la plante.

Pour mener à bien leur projet, les scientifiques ont commencé par tremper des roses dans une solution polymère maison pendant une période comprise entre 24 et 48 heures afin qu’elle l’absorbe. Elle a alors commencé à former des fils électriques.

Les chercheurs les ont ensuite connecté à un transistor électrochimique pour pouvoir contrôler les signaux électriques.

Ils ont aussi inséré dans les pétales de la fleur une autre variante de leur polymère pour former des cellules électrochimiques cloisonnées fonctionnant un peu comme des pixels. Précisons que toutes ces expériences ont été menées sur des plantes coupées.

En outre, les pétales ne peuvent pas prendre n’importe quelle couleur et ils oscillent ainsi entre le bleu et le vert.

Cette technique offre de nombreuses débouchées

En l’état, cette rose bionique ne présente que peu d’intérêt mais elle offre tout de même de nombreuses débouchées. A terme, il sera ainsi possible d’utiliser ce polymère et cette technologie pour surveiller ou pour régulier la croissance des plantes.

Et ce n’est que le début car il serait aussi possible de les utiliser pour transmettre des signaux et de les transformer ainsi en antennes vertes.

les applications sont nombreuses, donc, et ces scientifiques pensent aussi que leur technologie pourrait révolutionner le secteur de l’énergie en donnant vie à des combustibles basés sur la photosynthèse. Si vous voulez en savoir plus sur cette technique, vous pouvez lire le rapport complet en suivant ce lien. Il s’accompagne d’un fichier PDF.

Mots-clés botaniqueinsolite