Ils ont découvert un nouveau système solaire gigantesque

Niail Deacon, Joshua Schlieder et Simon Murphy risquent fort d’entrer dans l’histoire et cela n’a rien de surprenant car ces trois astronomes viennent de découvrir un nouveau système solaire situé à un peu plus de 80 années-lumière de la Terre, du côté de la Constellation de l’Octant. Et attention car ce dernier serait le plus grand jamais découvert par l’homme.

Pendant très longtemps, l’être humain a pensé que l’univers se limitait à notre belle planète bleue. Et puis, tout d’un coup, un de nos ancêtres a levé ses yeux vers le ciel et il a fini par comprendre que tout est finalement une question de point de vue.

Big système solaire

Trois astronomes ont découvert un nouveau système solaire gigantesque.

L’astronomie est considérée à l’heure actuelle comme la plus ancienne des sciences. D’après les recherches menées par les archéologues, les civilisations du Néolithique avaient effectivement des connaissances dans ce domaine.

L’astronomie est considérée comme la plus ancienne des sciences

Il a cependant fallu attendre l’Antiquité pour que les hommes commencent à s’intéresser de près aux mouvements des objets célestes, et le Moyen-Âge pour qu’ils comprennent un peu mieux l’Univers grâce aux découvertes faites par plusieurs astronomes musulmans tels que al-Farghani ou encore al-Battani.

Et à présent, nous sommes capables d’épier ce qui se passe à l’autre bout de la galaxie grâce à nos télescopes spatiaux et à tous les autres engins du même genre. C’est finalement assez impressionnant, non ?

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article. Certains d’entre vous le savent peut-être mais des astronomes ont découvert une planète géante qui semblait dériver seule dans l’Univers l’année dernière, 2MASS J2126-8140.

En suivant sa trajectoire, les trois astronomes évoqués au début de cet article se sont rendus compte qu’elle n’était pas à la dérive et qu’elle tournait autour d’une étoile située à… 1 000 milliards de kilomètres de sa position.

2MASS J2126-8140 a besoin d’un million d’années pour faire le tour de son étoile

Soit à une distance environ 6 900 fois supérieure à celle qui sépare la Terre du Soleil !

Comme un bonheur ne vient jamais seul, ils ont aussi découvert que son orbite était 140 fois plus grande que celle de Pluton alors même que cette dernière gravite autour de notre étoile à une distance variant entre 30 et 48 unités astronomiques, ou UA pour les intimes.

C’est assez dingue mais ce n’est pas fini car la lumière de son étoile met environ un mois entier à l’atteindre. A titre de comparaison, la lumière du Soleil n’a besoin que de huit minutes et demie pour atteindre la surface de notre planète.

Il lui faut aussi un million d’années environ pour faire le tour de son étoile.

Si cette découverte fait couler autant d’encre, c’est parce que ce système solaire est le plus grand jamais observé par l’homme. Les astronomes n’en ont d’ailleurs pas encore fini avec lui et ils vont ainsi tâcher de comprendre sa formation.