Ils ont modélisé la toile cosmique, qui relie toutes les galaxies entre elles

L’univers est constitué d’innombrables galaxies, des galaxies qui regroupent le plus souvent des étoiles, des planètes, du gaz, des poussières, de la matière noire et même parfois des trous noirs supermassifs. Il est évidemment très difficile de se représenter tous ces éléments mais des chercheurs du Center for Complex Network Research sont parvenus à modéliser la toile cosmique qui relie les galaxies entre elles.

Plusieurs chercheurs ont collaboré sur ce projet, des chercheurs tels que B. C. Coutinho, Sungryong Hong, Kim Albrecht, Arjun Dey, Paul Torrey, Mark Vogelsberger, Lars Henquist ou encore Albert-László Barabási.

Toile cosmique

Et non, ce n’est pas le web mais une partie de l’univers.

Il est d’ailleurs possible que ce dernier nom ne vous soit pas totalement inconnu et c’est assez logique car ce physicien roumain est très connu pour ses nombreuses contributions sur la théorie des réseaux.

L’univers n’est qu’un gigantesque réseau

Cela fait à présent de nombreuses années que les cosmologistes s’intéressent aux liens qui unissent les galaxies entre elles.

Beaucoup de spécialistes sont en effet persuadés que les galaxies n’évoluent pas chacune de leur côté et qu’elles forment un ensemble dont la cohésion repose essentiellement sur les liens gravitationnels qui les unissent. Ils utilisent d’ailleurs souvent le terme de « toile cosmique » pour décrire cet ensemble.

Les chercheurs cités un peu plus haut travaillent depuis plusieurs années sur des modèles informatiques afin de modéliser cette fameuse toile. L’idée étant bien évidemment de nous aider à nous représenter visuellement l’univers et les nombreuses imbrications entre les galaxies qui le constituent.

L’univers étant en perpétuelle expansion, ils ont concentré leurs efforts sur 24 000 galaxies unies par 100 000 connexions.

Ils ont pris en compte plusieurs variables différentes et notamment la taille des galaxies, leur proximité et leur vitesse. Ensuite, ils ont comparé leurs modèles au ciel nocturne afin de s’assurer de leur viabilité.

L’univers à portée de clic

Au lieu de garder leurs recherches pour eux, ils ont fait le choix de partager leurs modèles avec les internautes par le biais d’un site internet dédié : Cosmic Web. L’interface du site est extrêmement accessible et il est ainsi possible d’explorer cette toile cosmique à l’aide de son mulot, sans effort. Le tout en trois dimensions, bien entendu.

En marge, ils ont aussi réalisé une vidéo afin de présenter leur travaux, une vidéo qui nous donne finalement une autre vision de l’univers.

Si le sujet vous intéresse, sachez que les travaux des chercheurs sont consultables en ligne à cette adresse.

Ce qui est fascinant, avec cette expérience, c’est qu’elle nous permet de constater une fois de plus que tout ce qui nous entoure forme un gigantesque réseau. Les galaxies ne sont en effet pas les seules à être reliées entre elles et il en va ainsi de même pour les molécules.

D’un certain sens, c’est un peu comme si le même modèle se répliquait sans cesse dans l’infiniment grand comme dans l’infiniment petit.