Ils ont retrouvé une bouteille à la mer âgée de 132 ans

Le plus vieux message du monde dans une bouteille a échoué sur une plage en Australie, 132 ans après avoir été jeté par-dessus bord. La bouteille de gin du 19e siècle portait un message daté du 12 juin 1886 et elle a été jetée du paquebot allemand Paula, à 950 km de la côte ouest de l’Australie. Tonya Illman marchait sur la plage quand elle a découvert la bouteille à moitié enterrée dans le sable.

On pense que cette bouteille à la mer est désormais le nouveau détenteur du record pour le message le plus ancien dans une bouteille, éclipsant le record précédent de 108 ans.

Le message lui-même semble indiquer que le voyage du navire a commencé à Cardiff, dans le sud du Pays de Galles, avant de faire escale à Amsterdam et à Makassar en Indonésie.

Le message contenu dans la bouteille contenait essentiellement des données et des informations permettant de l’identifier.

Un précieux trésor

« Ça ressemblait à une jolie vieille bouteille, alors je l’ai ramassée en pensant que ça pourrait être joli dans ma bibliothèque. » a confié Tonya à ABC News. Mme Illman a aussi déclaré au Western Australian Museum : « La note était humide, enroulée et entourée avec de la ficelle. » De 1864 à 1933, des milliers de bouteilles ont été jetées dans la mer à partir de navires allemands, contenant des informations sur le lieu et la date de mise à l’eau.

La bouteille a été trouvée près de Wedge Island, à 180 km au nord de Perth, et les chercheurs pensent que la bouteille et le message ont probablement été largués sur la plage environ une année auparavant.

Les spécialistes pensent que la bouteille faisait partie d’une expérience visant à mieux comprendre les courants océaniques mondiaux afin d’améliorer l’efficacité des routes maritimes.

Un nouveau record dans le domaine

À ce jour, seulement 662 des messages de cette expérience ont été retrouvés, mais sans leur bouteille. Le dernier avait été trouvé au Danemark en 1934. Le conservateur adjoint du Musée d’archéologie maritime de l’Australie-Occidentale, Ross Anderson, a été chargé d’enquêter sur cette découverte.

Lui et ses collègues ont comparé l’écriture du message mis en bouteille avec l’écriture du capitaine du bateau et ont déterminé que la trouvaille était authentique. « Les découvertes extraordinaires nécessitent des preuves extraordinaires pour les soutenir. » a-t-il déclaré. « L’écriture est identique en termes de style cursif, d’inclinaison, de police, d’espacement, d’accentuation des traits, de majuscule et de style de numérotation. » a-t-il ajouté.

Mots-clés insolite