Clicky

Ils pensent avoir reconstitué le visage de Saint Valentin

Saint Valentin a vraiment existé et il n’a pas eu une vie très heureuse. Torturé par les Romains, il a effectivement fini par être décapité sur la via Flaminia le 14 février 269. Contre toute attente, sa tête n’a pas été enterrée avec le reste de sa dépouille et elle a ainsi traversé les siècles pour finir sa course dans une basilique romaine, où elle se trouve toujours.

Plusieurs experts ont entrepris de reconstituer le visage du saint patron des amoureux en s’appuyant sur ce fameux crâne. La tâche n’a pas été aisée, mais elle a fini par porter ses fruits.

St Valentin

Des chercheurs ont tenté de reconstituer le visage de Saint Valentin, à partir du crâne exposé dans une basilique romaine.

Nous savons donc désormais à quoi ressemble ce saint pas comme les autres.

Saint Valentin n’a pas eu une vie très joyeuse

Valentin de Terni est né au IIIe siècle, à une époque trouble. L’Europe n’avait pas encore été convertie et les chrétiens n’étaient pas en odeur de sainteté auprès des autorités. L’empereur Claude II le Gothique ne les portait effectivement pas dans son cœur.

La guerre faisait aussi rage à l’époque et l’empereur avait dans l’optique de faire interdire le mariage afin d’envoyer le plus d’hommes possibles sur les champs de bataille.

Valentin était prêtre et il n’a pas accepté de se plier à cette règle. Pas d’après la légende en tout cas. D’après elle, l’homme aurait en effet continué à marier les chrétiens et il aurait fini par être arrêté par les troupes de l’empereur.

Emprisonné au fond d’une cellule  sordide, Valentin se serait alors lié d’amitié avec la fille de son geôlier, une certaine Julia. Cette dernière souffrait de cécité depuis la naissance et elle lui a donc demandé de lui décrire le monde. Le prêtre a obtempéré et une solide amitié est née entre eux. La jeune femme a alors commencé à apporter de la nourriture au prisonnier.

Toujours d’après la légende, pour récompenser sa gentillesse, Dieu lui aurait rendu la vue. Après avoir entendu parler du miracle, l’empereur aurait ordonné la mise à mort du prêtre. Valentin aurait alors été décapité sur la via Flaminia le 14 février 269.

Valentin a été décapité sur la voie publique

Valentin a sombré dans l’oubli pendant plusieurs siècles avant de revenir sur le devant de la scène au Xe siècle. Une tête censée lui appartenir a en effet été transférée de l’Italie aux Pyrénées-Orientales pour être exposée. Elle a ensuite pas mal voyagé.

Afin de lui rendre hommage, le Pape Jules 1er a construit une église en son honneur sur la via Flaminia, non loin de l’endroit où son corps avait été inhumé. Il a ensuite rapatrié ses reliques sur place. Elles ont ensuite été transférées à l’église Sainte-Praxède. La tête, elle, se trouve dans la basilique de Santa Maria de Cosmedin à Rome.

Intrigués par la vie de cet homme hors du commun, des experts ont entrepris de reconstruire son visage en s’appuyant sur ce fameux crâne. José Luis Lira, un chercheur et écrivain religieux, s’est ainsi rendu sur place pour prendre en photo le crâne sous plusieurs angles différents.

Il a ensuite transmis les images au Dr Marcos Paulo Salles Machado, un spécialiste de la science médico-légale résidant à Rio de Janeiro.

Après avoir effectué des analyses complémentaires, il a transmis l’ensemble du dossier à Cicero Moraes, un designer basé dans la région centre-ouest du Brésil. Il a travaillé pendant trois mois sur ce projet.

Les images ainsi reconstituées ont révélé que le crâne appartenait à un homme européen âgé d’une cinquantaine d’années. Toute la question est évidemment de savoir si le crâne en question est bien celui de Saint Valentin. Pour l’heure, il est malheureusement impossible de s’en assurer. L’âge semble correspondre, mais les chercheurs eux-mêmes appellent à la prudence.

Reste que cette histoire tombe au bon moment.

Mots-clés 3dinsolite

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.