Ils pensent avoir trouvé un boulet de canon sur Mars

Les théoriciens du complot prétendent avoir repéré un boulet de canon sur la planète rouge. Ils ont ajusté les couleurs d’une image prise par Curiosity pour justifier leur théorie. L’image montre un objet rond qu’ils prétendent être un boulet de canon métallique. Scott C. Waring affirme même le plus sérieusement du monde que la boule est une « preuve à 100% » d’une ancienne guerre sur la planète Mars.

Il suggère ainsi que le boulet de canon a été tiré sur la planète dans une tentative de détruire l’atmosphère de Mars. Pour justifier ses propos, Waring a publié une vidéo qui prétend montrer la preuve de ladite guerre sur l’astre. Dans sa vidéo, Waring pointe vers une image de Curiosity qui semble montrer le boulet de canon.

Boulet canon Mars

Le théoricien du complot affirme également – et comme à son habitude – que la NASA essaye de dissimuler des preuves de l’existence de vies intelligentes sur la planète rouge.

L’étonnante et l’absurde théorie de la guerre sur Mars

Les théoriciens du complot extraterrestres ont donc zoomé sur un objet sphérique d’apparence bleutée, qui ne semble pas avoir sa place parmi les roches rougeâtres de Mars.

Ce n’est pas la première théorie sur l’existence de formes de vie sur Mars qu’ils évoquent. Auparavant, ils ont déjà affirmé y avoir trouvé des fossiles, des bâtiments et même des restes de créatures.

Scott C. Waring, rédacteur en chef du site Web Ufosightingsdaily.com, est à l’avant-garde de ces pseudo-recherches et notamment de celle sur ce boulet de canon martien. Il a précédemment prétendu y avoir trouvé un soldat décapité. Dans un post récent, il a affirmé que la NASA rendait sciemment difficile l’accès aux images en ligne, mais qu’il était toujours capable de les trouver.

L’explication qui réfute la théorie du boulet de canon

La photo de Waring est assez convaincante. L’image montre effectivement une boule grise ronde qui se distingue des roches rouges et brunes tout autour. Cependant, le « boulet de canon » n’en est pas pour autant une preuve de guerre. C’est un phénomène naturel commun qui a déjà été expliqué par des scientifiques qui étudient la planète.

Selon l’équipe de la NASA derrière Curiosity, cette boule serait ainsi un exemple de phénomène appelé « concrétion ». La concrétion est le cycle par lequel les minéraux s’accumulent dans les bulles à l’intérieur des roches sédimentaires au fond des lacs et des océans.

En d’autres termes, c’est ce phénomène qui aurait donné cet aspect si particulier à cette roche, et non pas une hypothétique guerre martienne menée par des civilisations extraterrestres tout aussi hypothétiques.

Mots-clés insolitemars