Clicky

Ils vont construire un parc à thème érotique au Brésil

Le Brésil est connu pour son ambiance festive et décontractée, notamment grâce au Carnaval de Rio, dont la réputation sulfureuse ne se limite évidemment pas au territoire brésilien. Des entrepreneurs locaux souhaitent aller encore plus loin en ouvrant un parc à thème entièrement dédié aux adultes : ErotikaLand.

Il ne s’agit ni d’une plaisanterie, ni même d’un poisson d’avril en retard. Non et le plus dingue, dans l’histoire, c’est que ces entrepreneurs comptent investir plusieurs millions de dollars dans l’opération.

ErotikaLand

ErotikaLand devrait aussi avoir droit à sa grande roue.

Mieux, ils visent même une ouverture pour 2018, au plus tard !

ErotikaLand devrait ouvrir ses portes en 2018

ErotikaLand se situera à proximité de la ville de Piracicaba, à environ deux heures de route de Saõ Paulo. Ils n’ont d’ailleurs pas fait ce choix par hasard car cette ville est la plus grande mégalopole du pays avec un peu plus de 11 millions d’habitants.

Accessoirement, elle est aussi la capitale économique du Brésil et son principal centre financier. Elle attire ainsi chaque année des milliers d’hommes d’affaires venant des quatre coins du globe, et autant de touristes prêts à vivre de nouvelles expériences.

Mais revenons-en plutôt à ce fameux parc à thème.

Le projet est porté par un homme d’affaires du nom de Mauro Morata, un homme d’affaires épaulé par plusieurs investisseurs locaux et étrangers. Le parc proposera de nombreuses attractions différentes, comme un musée dédié au sexe, des boutiques vendant des aphrodisiaques ou même des labyrinthes et des toboggans aquatiques.

Attention cependant car le parc ne sera pas un lieu de débauche et il sera ainsi formellement interdit d’avoir des relations sexuelles sur place. Pas en public, du moins, car les visiteurs pourront toujours louer une chambre d’hôtel pour se retrouver un peu seuls.

Il sera interdit d’avoir des relations sexuelles en public

Cela ne devrait pas vraiment vous surprendre mais tout le monde ne voit pas l’installation de ce parc d’un très bon oeil. Matheus Erler, le maire de la ville de Piracicaba, se dit même très inquiet et il craint ainsi que le parc n’attire des personnes débauchées. Il ne souhaite pas non plus que sa petite ville devienne la capitale du sexe et du libertinage.

Mauro Morata se veut rassurant cependant, et il insiste d’ailleurs beaucoup sur les retombées économiques de son projet. D’après ses estimations, ErotikaLand permettra la création de 250 nouveaux emplois dans la région et il pourrait attirer des milliers de visiteurs chaque année.

Des visiteurs qui devront lâcher 100 $ pour avoir le droit de franchir son seuil.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.