Le nouvel iMac est disponible, à partir de 1 099 euros

Finalement, les rumeurs disaient vrai. Carrément, même. Apple vient ainsi de lancer un tout nouveau iMac proposé à un prix un peu plus attractif que les modèles précédents. Combien ? 1 099 euros sans option ! Pas mal, surtout à côté des autres configurations figurant au catalogue de la firme.

Ce nouvel iMac ressemble comme deux gouttes d’eau aux autres modèles et rien ne le distingue de ces derniers. En réalité, pour trouver des différences, il faut se penser sur sa fiche techniques, et plus précisément sur son processeur, son disque dur ou même sa carte graphique.

iMac low cost

L’iMac low cost ressemble comme deux gouttes d’eau aux autres iMac. C’est la vie.

Il embarque ainsi un écran IPS rétro-éclairé de 21,5 pouces capable d’afficher une définition de type Full HD 1080p, pour une résolution en 1920×1080. Côté processeur, on trouve une puce Intel Core i5 composé de deux coeurs cadencés à 1,4 GHz, avec un mode Turbo Boost jusqu’à 2,7 GHz et un cache N3 de 3 Mo en prime. Le tout couplé à 8 Go de mémoire vive au format LPDDR3 à 1 600 MHz.

Une configuration modeste, des options limitées

Le stockage sera assuré par un disque dur de 500 Go, à 5 400 tours par minute. La partie graphique se reposera sur une Intel HD Graphics 5000.

S’ajoutent à cela une caméra FaceTime HD, des hauts-parleurs stéréo, deux microphones, une prise casque, un lecteur de cartes SDXC, quatre ports USB 3.0, deux ports Thunderbolt, une sortie Mini Display Port, un port Ethernet Gigabit 10/100/1000BASE-T et une fente pour câble Kensington. Avec du WiFi 802.11 ac et du Bluetooth 4.0.

Ce nouvel iMac est livré avec une souris Magic Mouse et un clavier sans fil.

Si besoin est, il sera aussi possible de changer de disque à la volée, en s’appuyant sur les options habituelles avec, au choix, un disque dur de 1 To pour 50€, un Fusion Drive de 1 To pour 250€ ou un SSD 256 Go pour 250€. Pas moyen de choisir un processeur plus rapide, ou même une meilleure carte graphique. Là, c’est bien simple, il faudra se tourner vers l’un des quatre autres modèles.

Et on est bien d’accord, pour le même prix, on peut avoir une super configuration sous Windows. Maintenant, ça reste quand même un iMac, et c’est cool un iMac.

Mots-clés appleimac