BlackBerry Passport : une première image et un lancement pour septembre prochain

BlackBerry n’est pas encore mort, n’en déplaise à ses plus virulents détracteurs. Preuve en est, les chiffres de son premier trimestre fiscal sont plutôt de bon augure avec un chiffre d’affaire qui ne bouge pas et plus de 23 millions de bénéfices à la clé. Pas mal, et il y a mieux car l’entreprise va bientôt lancer plusieurs nouveaux terminaux, dont un certain BlackBerry Passport. Et devinez quoi ? La première image vient de tomber.

Une fois n’est pas coutume, cette image ne vient pas d’un obscur réseau social chinois, mais directement de BlackBerry. Elle figurait effectivement sur le PowerPoint projeté par la firme lors de la présentation de ses résultats financiers.

BlackBerry Passport

Le BlackBerry Passport, fruit de plusieurs années de recherches intensives.

Le Passport ne ressemble pas aux smartphones actuellement présents au catalogue du constructeur canadien. En réalité, son format se rapproche davantage d’un LG VU avec des lignes très rectangulaires et un écran parfaitement… carré. Ecran tactile, bien sûr, doté d’une résolution en 1440×1440 pour ceux qui s’intéressent à ce genre de choses.

Un smartphone doté d’un écran carré au format 1:1

Mais attention car ce n’est pas fini. Le bougre embarque également un clavier physique complet situé sous son écran, un clavier ramassé sur lui-même pour prendre le moins de place possible. Sera-t-il confortable à utiliser ? Rien n’est moins sûr.

Pour le moment, nous n’en savons pas beaucoup plus au sujet de cet OVNI, mais BlackBerry ne devrait pas tarder à l’évoquer de nouveau puisqu’il devrait être présenté au Royaume-Uni dès le mois de septembre, soit dans un peu plus de trois mois.

Reste à savoir si les mobinautes seront prêts à claquer quelques centaines d’euros pour un téléphone carré. Et ça, ce n’est franchement pas gagné. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’originalité ne paie pas toujours.

Note : Et non, ce n’est pas une image trafiquée, ou étirée en largeur. Suffit de regarder la tronche du logo pour s’en rendre compte.

Via