iPhone 5s : quelques détails de plus sur le co-processeur M7

L’iPhone 5s apporte un certain nombre d’améliorations par rapport au modèle précédent, il est également le tout premier terminal produit par Apple à intégrer un processeur A7, épaulé par un co-processeur M7. J’ai déjà eu l’occasion d’évoquer certaines des caractéristiques et particularités de ce dernier dans cet article, mais 9 to 5 Mac a décidé de pousser plus loin ses investigations en interrogeant les concepteurs de l’une des premières applications à en tirer pleinement parti, soit ARGUS – Motion and Fitness Tracker. Une initiative intéressante, qui nous permet finalement de mieux comprendre les atouts de cette puce pas comme les autres.

Nos terminaux nomades sont de plus en plus puissants, c’est un fait, mais ils souffrent tous de la même limitation, une limitation qui touche à leur consommation électrique. Avoir en poche un mobile capable de calculer Pi en quelques secondes, c’est formidable, certes, mais ça l’est beaucoup moins quand ce dernier n’est pas capable de dépasser les deux ou trois heures d’autonomie.

Infos M7 iPhone 5S

9 to 5 Mac a obtenu de nouvelles informations sur le M7.

Soucieux de cette problématique, Apple a donc souhaité intégrer à l’iPhone 5s un co-processeur peu énergivore, le M7. Le gain apporté par ce dernier est plus que notable, et l’application ARGUS en est un bon exemple. Alors même que cette dernière consommait entre 20% et 30% de la batterie sur les générations précédentes d’iPhone, elle ne consomme absolument plus rien grâce au M7. Plus rien ? Non, plus rien et l’autonomie théorique annoncée par Apple pour l’iPhone 5s est donc respectée. Impressionnant, non ?

Mais ce n’est pas fini car le M7 est également capable de stocker des données durant sept jours. Mieux, si la puce est capable d’enregistrer des informations portant sur la situation et les déplacements des mobinautes, elle peut également être utilisée par les développeurs d’applications tierces pour stocker tout un tas de choses. Quoi exactement ? N’étant pas développeur iOS moi-même, je peux difficilement vous répondre, mais vous pouvez toujours vous reporter à la documentation d’Apple pour en savoir un peu plus sur le sujet.

Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que le M7 ne va pas se limiter à l’iPhone 5s et il y a de bonnes chances que ce dernier fasse prochainement son entrée sur iPod Touch, iPad Mini, iPad ou même… sur l’iWatch.

Mots-clés appleiphone 5s