Healthbook : le plein d’infos, et un outil des plus prometteurs

Apple devrait se lancer sur le secteur du « quantified self » à la fin de l’année avec son iPhone 6, son iWatch et, surtout, une nouvelle application développée exclusivement sur iOS : Healthbook. Cette dernière a évidemment fait couler beaucoup d’encre au fil de ces derniers mois mais 9 to 5 Mac est parvenu à obtenir un certain nombre d’informations la concernant, des informations qui s’accompagnent d’une multitude de captures d’écran, de mock-ups. Et vous voulez savoir ? La Pomme Croquée risque de nous étonner. Dans le bon sens du terme, bien sûr.

Healthbook, comme toutes les applications du même genre, n’aura en réalité qu’un seul objectif : centraliser à un seul et même endroit toutes les données capturées par les capteurs embarqués dans l’iPhone 6 et dans l’iWatch. L’application fonctionnera ainsi comme un tableau de bord, exactement comme ce que propose Samsung avec S Health.

Healthbook : capture 1

Healthbook, comme un air de ressemblance avec Passbook ?

Mais avec pas mal de petites choses en plus. L’interface de l’outil, pour commencer, se rapprocherait visiblement beaucoup de ce que propose Passbook. Chaque module sera ainsi accessible depuis un onglet coloré. L’utilisateur n’aurait qu’à tapoter sur l’intitulé de son choix pour obtenir davantage d’informations sur les données associées et accéder ainsi à son historique complet.

Au total, ce serait une dizaine de modules qui nous seront proposés, et plus précisément :

  • Une carte récapitulative pensée pour les médecins et les urgences.
  • Des données relatives à notre sang.
  • Des données relatives à notre rythme cardiaque.
  • Des données relatives à notre taux d’hydratation.
  • Des données relatives à notre pression sanguine.
  • Des données relatives à notre activité (podomètre).
  • Des données relatives à notre alimentation.
  • Des données relatives à notre taux de glycémie.
  • Des données relatives à notre sommeil.
  • Des données relatives à notre souffle, ou à notre respiration.
  • Des données relatives à notre saturation en oxygène.
  • Des données relatives à notre poids.

Healthbook aurait donc été pensé pour accompagner les sportifs ou les personnes souhaitant perdre du poids, mais également pour les gens qui souffrent de maladies chroniques (diabète) ou de problèmes cardiaques. L’application viserait ainsi un public très large, et aussi bien l’adolescent souhaitant se tonifier que la personne âgée souffrant de problèmes divers et variés. Le module permettant de suivre la qualité de notre sommeil serait particulièrement détaillé, avec des informations comme la durée de notre sommeil (paradoxal ou lent), le nombre de fois que nous nous sommes réveillés ou encore la durée passée au fond de notre lit.

Healthbook : capture 2

Des graphiques, encore des graphiques, toujours des graphiques.

iPhone 6 + iWatch + Healthbook = la solution ultime ?

La carte récapitulative devrait également faciliter la vie des médecins et autres urgentistes. Sur un seul et même écran, ils pourraient ainsi connaître l’âge du patient, lire ses traitements, connaître son poids ou même déterminer son groupe sanguin. Ils sauraient aussi si ce dernier détient une carte de donneur d’organes.

Chaque module serait doté d’une interface épurée, minimaliste et dans la droite lignée de ce que propose iOS 7.

La vraie question, bien sûr, c’est de savoir comment Healthbook fera pour récolter toutes ces données. Et là, et bien la réponse est assez simple : en s’appuyant soit sur notre terminal, soit sur un autre dispositif, soit sur les deux. Il y a évidemment de fortes chances que cette dernière option soit la bonne. Peu de gens gardent leur iPhone pour dormir et si l’application souhaite pouvoir analyser efficacement notre sommeil, alors elle devra s’appuyer sur un appareil adapté, prenant la forme d’une montre ou d’un bracelet connecté.

Quoi qu’il en soit, en regardant ces différentes mock-ups et en lisant le descriptif fait par 9 to 5 Mac, il est évidemment très difficile de ne pas penser à cette rumeur évoquée ce matin. D’après des sources proches de l’industrie, l’iPhone 6 devrait effectivement embarquer de nouveaux capteurs censés lui permettre de mieux appréhender l’environnement dans lequel évolue l’utilisateur. En les combinant à une montre connectée capable d’analyser les données biométriques de son porteur, on obtiendrait une solution performante en mesure de séduire de nombreuses personnes à travers le monde. Une solution qui augmenterait significativement le capital sympathie de la firme.

Parce que bon, la santé, c’est important hein.

Healthbook : capture 4

Healthbook : une carte récapitulative pour faciliter la vie des médecins et des urgentistes.