CyanogenMod : les choses se précisent pour le futur smartphone de la compagnie

CyanogenMod est actuellement en train de travailler sur un nouveau smartphone, de l’aveu même de son fondateur, Steve Kondik. Hier, en fin de journée, la petite société a d’ailleurs publié un message sur sa page Google+ pour en rajouter une couche, et pour prévenir sa communauté qu’elle avait conclu un partenariat avec un nouveau fabricant. Moralité, les choses sont en bonne voie et ce nouveau projet devrait rapidement le jour avant la fin de l’année prochaine. Ce n’est donc qu’une question de mois avant que ne soit commercialisé le tout premier smartphone produit, en partie, par CyanogenMod.

Ce n’est pas la première fois que CyanogenMod fait dans le hardware. A la rentrée, Oppo a effectivement présenté un terminal décliné en plusieurs modèles : le N1. Certains d’entre eux embarquaient justement la fameuse ROM alternative et l’affaire avait d’ailleurs fait pas mal de bruit à l’époque. Il faut croire que l’expérience a porté ses fruits puisque la société souhaite désormais remettre le couvert avec un nouveau constructeur.

Infos smartphone CyanogenMod

Toute la question étant bien évidemment de savoir qui est ce dernier. Inutile de vous perdre en hypothèses fumeuses car il ne s’agit ni de Oppo, ni de Sony, ni de Samsung, ni de LG, ni de tous les autres constructeurs habituels, mais d’un nouvel arrivant sur le marché.

Et vous voulez savoir qui sera le CEO de cette nouvelle boite ? Il s’agira de Pete Lau, soit de l’ancien vice-président de la société Oppo. Ce dernier a effectivement donné sa démission à son employeur pour monter sa propre boite et pour lancer son smartphone. Il a d’ailleurs rencontré Steve Kondik à ce sujet et les deux hommes ont décidé de travailler ensemble sur l’élaboration de ce nouveau terminal. Une bien jolie rencontre, à ne pas en douter.

Je ne sais pas pour vous mais j’ai quand même hâte d’en voir plus.

Via

Mots-clés cyanogenmodrumeurs

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.