InSight a capturé le bruit des vents martiens

La sonde spatiale InSight de la NASA a atterri sur Mars le 26 novembre 2018, avec pour mission d’étudier la structure interne de cette planète.

La mission qui durera deux années devrait permettre à terme aux scientifiques de comprendre comment se forment tous les corps célestes à surfaces rocheuses, y compris la Terre et la Lune.

Mars

En attendant, InSight a capturé pour la première fois le 1er décembre 2018, le bruit des vents martiens.

Une découverte qui n’était pas planifiée

InSight (Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport; soit Exploration interne par les sondages sismiques, la géodésie et les flux thermiques) est dotés de capteurs qui ont permis de capter un léger bourdonnement causé par les vibrations des vents martiens. Les scientifiques de la NASA ont estimé que les vents soufflaient entre 6 et 24 km/h du nord-ouest au sud-est. Ce qui correspond à la direction des traînées de poussière observées sur la zone d’atterrissage depuis l’orbite.

Selon Bruce Banerdt, chercheur principal d’InSight au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA à Pasadena, en Californie : « la capture de cet extrait audio n’était pas quelque chose de planifié ». Il précise toutefois que l’une des missions d’InSight est de mesurer le mouvement sur Mars, ce qui inclut notamment le mouvement causé par les ondes sonores sur la planète.

Comment InSight a-t-il réussi à capturer le bruit des vents martiens ?

La NASA répond à cette question en expliquant que les vibrations du vent sur Mars ont été détectées grâce à deux capteurs ultra sensibles montés sur la sonde spatiale. Il s’agit d’un capteur de pression atmosphérique qui se trouve à l’intérieur de l’engin et d’un sismomètre placé sur le pont. Tom Pike est l’un des membres de l’équipe scientifique d’InSight, et il est aussi concepteur de capteurs à l’Imperial College London. Pour décrire plus simplement le procédé utilisé par la sonde, il explique que :

« L’atterrisseur InSight agit comme une oreille géante. Les panneaux solaires situés sur les côtés de l’atterrisseur répondent aux fluctuations de la pression du vent. C’est comme si InSight se couvrait les oreilles et entendait le vent de Mars frapper dessus. »

Et cela donne des audio inédits dont les fichiers .wav complets non compressés sont disponibles ici.

Mots-clés insightmars