InSight a pris un selfie depuis la surface de Mars

InSight a réussi son atterrissage sur la planète rouge le lundi 26 novembre 2018. En bon appareil technologique du vingt-et-unième siècle qui se respecte, l’atterrisseur a immortalisé son arrivée sur Mars en prenant un magnifique seflie.

Le selfie d’Insight n’est pas juste une photo. Il s’agit en fait d’un composite de 11 images différentes prises par l’un de ses instruments, la caméra de déploiement d’instruments. En effet, Insight dispose d’un bras robotisé dont il se sert pour déplacer les équipements sur la surface de la planète et c’est sur le coude de ce bras que se trouve la caméra.

Les photos individuelles prises par la caméra d’Insight sont ensuite envoyées à la Terre où les experts les assemblent pour montrer l’atterrisseur dans toute sa splendeur. Le selfie d’Insight n’est pas seulement amusant, il apporte également d’importantes informations aux chercheurs de la NASA sur l’environnement d’Insight et, en particulier, sur son espace de travail.

InSight dispose de son propre espace de travail

L’espace de travail d’Insight est une zone qui fait approximativement une superficie de 4 x 2 mètres. Les scientifiques disposent déjà de 52 photos différentes de cette zone. Ces informations visuelles leur permettent de déterminer à quel endroit placer les outils de l’engin spatial.

Parmi ces instruments se trouve, par exemple, le sismomètre qui recueillera des informations sur les « marsquakes » en analysant les vibrations provenant des profondeurs de Mars.

Déplacer les instruments de l’atterrisseur sur la surface martienne est un travail délicat. Ces derniers fonctionnent effectivement mieux lorsqu’ils sont placés à niveau et l’appareil se trouve actuellement dans un petit cratère. C’est précisément la raison pour laquelle ces photos sont aussi importantes.

Le déplacement des instruments d’InSight devrait se faire sans encombre

Les scientifiques devront éviter les cailloux ou autres dangers potentiels qui pourraient endommager les outils. Cependant, Bruce Banerdt, le chercheur principal d’InSight au jet Propulsion Laboratory de la NASA, se montre confiant sur le sujet.

Pour lui, le déplacement des instruments d’InSight se fera sans encombre.

Il déclare entre autres que « la quasi-absence de rochers, de collines et de trous signifie que nos instruments seront extrêmement sûrs. Cela pourrait sembler être un joli morceau de terrain si ce n’était pas sur Mars, mais nous sommes heureux de le voir. »

Mots-clés insightmars