Clicky

Instagram : des stickers de tétons masculins pour lutter contre la censure

Instagram applique une politique de tolérance zéro en matière de nudité, mais les deux sexes ne sont pas logés à la même enseigne. Une artiste taïwanaise a donc eu l’idée de lancer une opération assez inédite reposant sur l’utilisation de stickers représentant des tétons masculins.

Instagram interdit scrupuleusement à ses utilisateurs de publier des photos ou des vidéos présentant des scènes de nudité partielle ou totale.

John Yuyi

Cela vaut bien évidemment pour la pornographie, mais aussi pour les contenus érotiques ou sexuellement explicites. Les photos de nu sont par exemple interdites sur la plateforme.

Instagram a toujours un problème avec les poitrines féminines

Toutefois, l’entreprise n’applique pas tout à fait les mêmes règles pour les deux sexes. Si les photos présentant des poitrines sont interdites, il n’en va pas de même pour celles présentant des hommes torse nu.

Cette différenciation a valu de nombreuses critiques à Instagram par le passé et de nombreuses personnes accusent ainsi l’entreprise américaine de faire preuve de sexisme en appliquant des règles différentes pour les hommes et les femmes.

Plusieurs initiatives ont vu le jour afin de dénoncer ce qui est perçu comme une véritable injustice par de nombreux internautes et ces dernières ont fini par donner naissance à un véritable mouvement : #FreeTheNipples.

Une opération originale et amusante

John Yuyi, une artiste taïwanaise, a donc trouvé une solution amusante pour contourner la censure mise en place par Instagram. Elle consiste à coller sur la poitrine des femmes souhaitant poser nues des autocollants présentant des tétons masculins. Ces derniers se déclinent en deux versions différentes avec un téton masculin simple d’un côté et un téton pixelisé de l’autre.

Les autocollants en question sont disponibles dès à présent sur la boutique de l’artiste, une boutique directement intégrée à son site personnel, le tout pour un prix fixé à 10 $ pour chaque pack.

Il faut tout de même signaler que John Yuyi n’en est pas à son coup d’essai et l’artiste s’était ainsi fait connaître l’année dernière avec une autre initiative consistant à recouvrir le visage et le corps de plusieurs modèles avec des publications en provenance directe de Twitter, Facebook ou encore… l’incontournable Instagram.

Mots-clés insoliteinstagram

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.