Clicky

Instagram : des touristes risquent la prison pour avoir montré leurs fesses

Instagram et les photos de fesses devant un temple thaïlandais ne font visiblement pas bon ménage. C’est même tout le contraire. Deux touristes américains risquent en effet une peine de cinq ans de prison pour avoir montré leur postérieur devant un temple bouddhiste.

Joseph et Travis, deux frères trentenaires originaires de la Californie, ont principalement deux passions dans la vie : les voyages et leurs fesses.

Instagram Butt

Désireux de découvrir la culture thaïlandaise, les deux frangins ont organisé une visite du temps de Wat Arun.

Des fesses et des temples

Situé à Bangkok, le temple de Wat Arun est très ancien et il a ainsi été construit à l’époque du royaume d’Ayutthaya, un royaume fondé en 1350 et disparu en 1767 suite à l’invasion des Birmans.

Le temple est notamment connu pour avoir abrité entre 1778 et 1784 le fameux Bouddha d’émeraude saisi à Vientane et il a été rénové à la fin du 18e siècle par le roi Rama II après avoir été en partie détruit par les intempéries et l’usure du temps.

Joseph et Travis étaient donc en train de se promener à l’extérieur du temple lorsqu’ils ont eu l’idée de se faire prendre en photo devant le monument les fesses à l’air. Fiers de leur exploit, les deux hommes ont ensuite publié la photo sur le compte Instagram @travelling-butts, un compte spécialisé dans les photos de fesses exotiques.

Malheureusement pour eux, les autorités thaïlandaises ont eu vent de la photo et elles n’ont pas spécialement apprécié de voir les fesses de ces deux citoyens américains poser aux côtés de leur temple.

Ils risquent cinq ans de prison

Joseph et Travis ont donc été arrêtés à l’aéroport de Bangkok quelques heures à peine après avoir pris la photo.

Selon Jaruphat Thongkomol, les deux frères ont admis être à l’origine du cliché et ils ont naturellement accepté de payer l’amende exigée, une amende se chiffrant à un peu plus de trois cents dollars.

Toutefois, les autorités ne les ont pas relâchés pour autant et les deux hommes ont ainsi été placés en détention dans un centre réservé aux détenus originaires des autres pays.

L’enquête n’est effectivement pas terminée et les autorités thaïlandaises sont ainsi en train de déterminer si la photo publiée par les deux frères viole le Computer Crime Act, une loi interdisant entre autres choses les personnes résidant en Thaïlande de partager des images à caractère pornographique sur la toile. Si leur culpabilité venait à être prouvée, alors les deux hommes s’exposeraient à une peine de prison maximale de cinq ans.

 

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.