Clicky

Instagram, les bikinis et les ouragans ne font pas bon ménage

Instagram et les photos de bikinis, c’est une tradition. Mais lorsque ces dernières sont prises sur des îles ravagées par des ouragans, elles risquent de ne pas être très bien accueillies par les utilisateurs du service.

Irma a violemment frappé les Caraïbes en fin de semaine dernière, coûtant ainsi la vie à plusieurs dizaines de personnes. Extrêmement puissant, l’ouragan né fin août au large des côtes africaines a généré de puissants vents dont la vitesse a atteint 295 km/h pendant une trentaine d’heures.

Bikini

Les îles présentes sur son passage ont été presque totalement dévastées et c’est notamment le cas de Saint-Martin, Saint-Barthélemy, des Îles Vierges ou même de celles de Porto Rico.

Irma, un ouragan destructeur

Ces chiffres sont bien évidemment à prendre avec du recul, mais les autorités estiment que plus d’un million de personnes ont été directement touchées par les vents de l’ouragan, pour des pertes tournant autour de 120 milliards de dollars d’après l’agence Enki Research.

L’île de Barbuda, notamment, a été très touchée et toutes les habitations présentes sur le territoire ont ainsi été soufflées par les vents. Saint-Martin a eu droit au même traitement avec cette fois des rafales à 360 km/h.

La catastrophe a été largement médiatisée par les chaînes d’informations, mais elle a aussi entraîné de nombreuses manifestations de soutien sur les réseaux sociaux. Instagram ne déroge évidemment pas à la règle et des milliers d’utilisateurs ont ainsi publié des messages ou des photos de soutien aux victimes de ce terrible ouragan.

Kara Del Toro, un modèle âgé d’une vingtaine d’années, en fait partie. Toutefois, au lieu de publier un simple message sur la plateforme, elle a préféré partager une ancienne photo prise l’année dernière sur une plage des îles Turks-et-Caicos, une photo sur laquelle la jeune femme posait en bikini, le teint hâlé et la mine boudeuse.

La photo en question s’accompagnait d’un message de quelques lignes, un message dans lequel le modèle se disait être en train « d’envoyer des pensées positives et de bonnes vibrations dans les îles en ce moment ».

Des photos qui ne passent pas

Si beaucoup l’ont félicité pour son initiative, la photo a également fait l’objet de nombreuses critiques cinglantes et certains internautes lui ont même reproché de chercher à exploiter l’ouragan pour son image. La femme a tenté de se défendre en indiquant que sa maison avait été en partie détruite par l’ouragan Harvey, mais ses explications n’ont pas convaincu tout le monde et les critiques ont continué les heures suivantes.

Kara Del Toro n’est évidemment pas la seule à avoir pris une telle initiative. Lana Alexandra, une Ukrainienne très active sur Instagram, a en effet publié une photo du même type au même moment, une photo prise à Porto Rico et sur laquelle elle posait en lingerie sur le coin de son lit, le visage tourné vers le haut, une main passant négligemment dans sa chevelure.

L’image s’accompagnait encore d’un message publié par ses soins et dans lequel elle indiquait vouloir rassurer ses fans et prendre quelques jours de vacances supplémentaires pour se remettre de ses émotions.

Une fois encore, l’initiative de la jeune femme n’a pas été très bien accueillie par les internautes et cette dernière a donc fait l’objet de nombreuses critiques acerbes.

Même chose pour Dana Hamm, un autre modèle qui a publié cette fois une photo topless prise à proximité de la rive d’une autre île dévastée par le terrible ouragan Irma, Saint-Martin. Les critiques n’ont pas tardé à fuser et plusieurs internautes ont ainsi fait remarquer à la jeune femme que le contexte ne se prêtait pas forcément à ce type de photos.

Après tout, des familles entières ont tout perdu dans la catastrophe.

Il faut croire que ces arguments ont porté puisque Kara a supprimé la photo afin de couper court à la polémique. En revanche, ses « collègues » ne l’ont pas encore fait pour leur part.

Kara

Mots-clés instagram

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.