Comment installer Android 4.4 KitKat sur un Samsung Galaxy Nexus

On s’en doutait un peu, mais Google l’a officialisé lors de la sortie de la version 4.4 d’Android : le Samsung Galaxy Nexus n’aura pas droit à KitKat, ni aux prochaines versions de l’OS, sa période de support de 18 mois étant terminée. Triste nouvelle, d’autant plus que les utilisateurs de ce Nexus étaient finalement assez nombreux. Mais c’est aussi pour cette dernière raison que l’espoir était toujours permis d’obtenir Android 4.4 sur un Galaxy Nexus, pas de façon officielle bien sûr, mais bel et bien par la voie des ROMs et de leurs développeurs.

Si les premières ROMs Android 4.4 KitKat pour le Galaxy Nexus n’auront pas mis longtemps à arriver, celles-ci n’étaient pas stables et leurs créateurs déconseillaient tout simplement leur utilisation dans un cadre quotidien. Aujourd’hui on en reparle, encore une fois grâce aux petits gars de chez XDA Developers qui arrivent avec une ROM Android 4.4 KitKat stable pour le Samsung Galaxy Nexus. Et si vous la voulez, vous êtes au bon endroit car nous allons voir ici comment l’installer.

Android 4.4 sur un Samsung Galaxy Nexus : ça existe !

Android 4.4 sur un Samsung Galaxy Nexus : ça existe !

Première chose : il ne s’agit pas ici d’un Android pur comme on y est habitués sur un Nexus, puisque nous avons affaire à la fameuse CyanogenMod 11. Il s’agit d’ailleurs ici d’une version non officielle de la ROM, son développeur, PlayfulGod, précisant que toutes les fonctionnalités de CM11 ne sont pas là. Fort heureusement, le principal y est puisqu’on retrouve toutes les nouveautés d’Android 4.4 et c’est bien là tout ce qui compte.

Avant de passer à l’installation, je dois cependant vous mettre en garde : la ROM n’est pas officielle et des bugs peuvent ne pas avoir encore été découverts. Cependant, elle est bien stable et l’utilisation quotidienne n’est pas à craindre : c’est ce que je fais moi-même et je n’ai eu aucun problème. Pour le moment, on ne voit que deux bugs. L’un concerne l’application de la caméra et est résolu grâce à l’installation de Gapps que l’on va traiter ici. Le deuxième bug est un bug d’affichage : l’animation qui se déroule durant la prise d’une capture d’écran foire un peu, mais la capture en elle-même est tout à fait normale.

Concernant l’installation en elle-même, si vous suivez bien tout ce qui est indiqué ci-dessous, vous ne devriez pas avoir de soucis. En comptant les sauvegardes et en prenant son temps, on peut tout faire assez rapidement : comptez maximum une heure.

Téléchargement du SDK d’Android

Avant de passer à l’installation de la ROM proprement dite, il va falloir passer par deux étapes : déverrouiller le bootloader et rooter votre smartphone. Si c’est déjà fait, vous pouvez passer directement à l’étape d’installation plus bas. Sinon, restez : tout est là.

Nous aurons tout d’abord besoin du SDK d’Android fourni par Google, et notamment d’un outil bien précis qui y est présent : fastboot. Rendez-vous donc sur cette page et téléchargez l’archive correspondant à votre système dans la rubrique « ADT Bundle« . Décompressez l’archive une fois le téléchargement fini.

Vous trouverez deux sous-dossiers : celui qui nous intéresse ici se nomme « sdk« . Vous pouvez le laisser là ou le déplacer à l’endroit que vous voulez, mais il est bien important de connaître son chemin.

Déverrouillage du bootloader du Samsung Galaxy Nexus

Contrairement à une croyance populaire, rooter votre smartphone en soi ne vous fait perdre aucune donnée. En revanche, il faut pour cela déverrouiller son bootloader et c’est cette étape qui vous fait tout perdre. Avant celle-ci, pensez donc à faire une sauvegarde de vos données.

Une fois que vous êtes prêt, connectez votre Galaxy Nexus à votre ordinateur via USB. Éteignez-le ensuite pour le rallumer en mode fastboot : smartphone éteint, maintenez simultanément les touches Volume haut et Volume bas et appuyez sur la touche Power pour allumer la bête.

Sur votre ordinateur, ouvrez maintenant une console et rendez vous dans le sous-dossier « platform-tools » du dossier « sdk » que vous venez d’obtenir. Vous y trouverez un exécutable nommé « fastboot » ou « fastboot.exe » selon votre système. Lancez ensuite cette commande :

./fastboot oem unlock

Attention, si vous n’êtes pas sous Windows, il se peut que vous ayez besoin de passer en mode root (sur votre ordinateur évidemment) avant de lancer cette commande, sans quoi votre smartphone ne sera tout simplement pas détecté. Si vous avez lancé la commande sans root alors que vous en aviez besoin, le message « waiting for device » s’affichera, et il ne se passera rien d’autre.

C’est alors que votre Samsung Galaxy Nexus vous demandera si vous êtes bien sûr de vouloir déverrouiller le bootloader : sélectionnez « Oui » grâce aux touches de volume et validez avec la touche Power. Félicitations, votre bootloader est maintenant déverrouillé : avec les touches de volume choisissez de redémarrer votre smartphone qui effectuera alors une restauration des paramètres d’usine avant de démarrer.

Rooter le Samsung Galaxy Nexus

Après avoir rooté votre smartphone, vous aurez tous les droits dessus, y compris celui d’installer une ROM alternative autre que celle proposée par Google. Bien que la méthode proposée ici ne soit pas compliquée (je m’appuie sur cette source), veillez bien à suivre les étapes une à une afin d’éviter les problèmes.

Commencez donc par télécharger SuperSU dans sa version 1.43. Ne décompressez pas l’archive obtenue et placez-la directement dans la carte SD, à la racine pour la retrouver plus rapidement. Téléchargez ensuite ClockwordMod via cette page : la ligne qui nous intéresse est « Google Galaxy Nexus (GSM) » ; choisissez le lien de la colonne « Touch Recovery » (la dernière). Vous obtiendrez alors un fichier « .img » que vous devriez placer dans le sous-dossier « platform-tools » de votre dossier SDK pour plus de commodités (vous pourrez le supprimer par la suite sans soucis).

Comme lors du déverrouillage du bootloader, connectez votre smartphone à votre ordinateur via USB, éteignez-le et rallumez-le en mode fastboot (Volume haut + Volume bas + Power). Sur votre ordinateur, ouvrez une console, placez-vous dans le sous-dossier « platform-tools » de votre SDK et lancez la commande suivante :

./fastboot flash recovery recovery-clockwork-touch-6.0.4.3-maguro.img

Pensez à modifier le nom du fichier « .img » si vous n’avez pas le même. De plus, si ce fichier n’est pas dans le dossier « platform-tools« , il faudra indiquer son chemin complet. N’oubliez pas de passer en root si besoin est (voir l’étape précédente).

Sur votre Galaxy Nexus, choisissez l’option « Recovery mode » via les touches de volume et validez avec la touche Power. Vous vous trouvez maintenant dans ClockwordMod. Toujours avec les touches de volume, choisissez « install zip » avant de valider avec la touche Power. Sélectionnez alors l’option « choose zip from /sdcard » et naviguez jusqu’à l’archive de SuperSU téléchargée plus haut. Confirmez l’installation et patientez.

Une fois tout ceci terminé, revenez en arrière avec l’option « +++++Go Back+++++ » et choisissez « reboot system now« . Félicitations, votre Galaxy Nexus est rooté !

Installation d’Android 4.4 KitKat sur un Samsung Galaxy Nexus

Nous voici dans la partie qui nous intéresse le plus dans cet article : l’installation de CyanogenMod 11 à proprement parler. Commencez donc par télécharger l’archive ZIP du développeur de cette ROM, rubrique « My builds » de « Donwloads » sur ce topic. Profitez-en pour récupérer également Gapps un peu plus bas (le deuxième lien ira bien). Placez ces deux fichiers sur la carte SD de votre Nexus, toujours à la racine pour aller plus vite.

Nous allons ensuite repartir dans ClockwordMod : comme précédemment, éteignez votre smartphone puis rallumez-le en mode fastboot avant de choisir l’option « Recovery mode« . Ici, faites une sauvegarde de vos données via « backup and restore > backup to /sdcard » : l’utilité est ici de retrouver vos données après l’installation de CM11. Effectuez ensuite une restauration des paramètres d’usine via l’option « wipe data/factory reset » de ClockwordMod (tout l’intérêt de faire une sauvegarde avant est là…).

Toujours dans ClockwordMod, rendez vous ensuite dans « install zip » et choisissez-y l’archive contenant CM11 : le nom du fichier est normalement de la forme « cm-11-xxxxxxxx-UNOFFICIAL-maguro.zip« . Confirmez et installez ensuite Gapps de la même façon.

Pour finir, sélectionnez l’option « reboot system now » : votre smartphone redémarre et, magie, vous disposez maintenant d’Android 4.4 KitKat sur un Samsung Galaxy Nexus ! À noter que le premier démarrage peut être long, c’est tout à fait normal.