Installer Mac OS X Lion

Mac OS X Lion est enfin arrivé. Bien évidemment, comme des millions d’autres personnes à travers le monde, certains d’entre vous n’ont sans doute pas manqué de se jeter littéralement dessus. Mais acheter et télécharger le fauve ne suffit pas. Non, ensuite, il va falloir l’installer et ce sera une autre paire de manche, d’autant plus si vous optez pour une installation à partir de zéro plutôt que pour une simple mise à jour. Et bien justement, ce que vous allez pouvoir trouver un peu plus bas, c’est un guide qui vous permettra d’installer Mac OS X Lion sans trop d’encombre.

Installer Mac OS X Lion

Parfois, il vaut mieux ne pas se précipiter. La plupart des « early adopters » vous le diront, les produits pommés ne sont pas exempts de bugs, loin de là même. Dans ce contexte, avant de franchir le pas et de vous jeter à la gorge du roi des animaux, il pourrait être judicieux d’attendre calmement l’arrivée des premiers correctifs de sécurité. D’autant plus si vous utilisez votre Mac dans votre quotidien professionnel.

Les préparatifs

Apple est réputé pour la simplicité de ses produits mais ce n’est pas une raison pour ne pas prendre les devants et préparer en amont l’installation de Mac OS X Lion. Car en effet, outre le téléchargement de la galette virtuelle sur le Mac App Store, il va également falloir préparer votre machine à cette passionnante migration. Et par « machine », il faut bien évidemment comprendre « environnement de travail ». Ce qui englobe tout aussi bien vos applications que vos fichiers personnels.

La première étape de votre long périple va tout simplement consister à vérifier que vos applications sont bien compatibles avec Mac OS X Lion. Rappelons en effet que ce dernier ne prend pas en charge les programmes PowerPC. Pour savoir si vos applications ont été conçues pour cette plateforme, c’est plutôt simple et il suffit ainsi de suivre les étapes suivantes :

  • Cliquez sur le menu « Pomme ».
  • Cliquez sur « A Propos de ce Mac ». Une nouvelle fenêtre s’ouvre.
  • Cliquez sur le bouton « Plus d’infos ». Une nouvelle fenêtre s’ouvre.
  • Cliquez sur « Applications » dans la barre latérale de gauche.

Ensuite, tout se passera à droite. En effet, vous y trouverez tout simplement la liste de toutes les applications installées sur votre bécane et leur plateforme est indiquée dans la colonne « Type ». Si aucune mention « PowerPC » n’y figure, alors cela signifie tout simplement que votre Mac est prêt à ouvrir ses bras à Mac OS X Lion. Merci d’ailleurs à Guillaume pour l’astuce. Notez cependant que ce n’est pas pour autant que toutes vos applications sont nécessairement compatible avec le félin. Et non, ce serait beaucoup trop facile, évidemment. Toutefois, la bonne nouvelle, c’est que vous trouverez à cette adresse un tableau complet qui vous permettra de savoir précisément si votre application est compatible ou non avec la nouvelle version de Mac OS X.

Voilà pour les applications. Ensuite, pour la sauvegarde de vos fichiers, et bien tout va dépendre de la manière dont vous allez installé Mac OS X Lion. Mais là encore, tout est expliqué un peu plus bas.

Installer Lion en mettant à jour Snow Leopard

C’est la méthode « vendue » par Steve Jobs en personne et sans doute celle vers laquelle vont se tourner la plupart des gens. Si vous optez pour cette solution, notez bien qu’il faut impérativement commencer par sauvegarder toutes vos données. L’assistant de migration de Mac OS X Lion est bien pensé, c’est un fait, mais le risque zéro n’existe pas en informatique. Et si cela devait mal tourner, alors vous seriez sans doute très heureux de pouvoir profiter de votre sauvegarde.

L’avantage, lorsqu’on opte pour l’assistant d’installation traditionnel, c’est qu’il suffit tout simplement d’utiliser un logiciel de clonage ou bien ce bon vieux Time Machine (sur un disque dur externe, cela va sans dire). En cas de problème, on peut ainsi facilement revenir en arrière et tenter de nouveau l’opération. Si la migration se passe sans problème, alors Time Machine vaquera paisiblement à ses occupations et sauvegardera ainsi votre système une fois la mise à jour effectuée. Cependant, avant d’installer Mac OS X Lion, notez bien qu’il faudra nécessairement mettre à jour votre système et passer ainsi à la dernière version de Snow Leopard. Dernière version qui est la 10.6.8 (cela dit, il me semble que l’installation fonctionne à partir de la 10.6.6).

Une fois que toutes vos affaires sont en ordre, ce n’est pas compliqué, il suffit d’acheter et de télécharger Mac OS X Lion sur le Mac App Store et de lancer tout simplement l’installeur. L’assistant intégré au paquet vous prendra gentiment par la main et il suffira de vous laisser guider.

Installer Lion à partir de zéro

Là encore, avant d’aller plus loin, il va falloir commencer par sauvegarder vos données. Et malheureusement pour vous, Time Machine ne vous sera d’aucune aide. Logique, puisque si ce dernier devait entrer en action, il compromettrait sérieusement votre installation. Cette fois, il n’est en effet pas question d’installer le roi des animaux par dessus Snow Leopard mais bel et bien de le faire de zéro. Ce qui veut tout simplement dire qu’il vous faudra opter soit pour une sauvegarde manuelle, soit pour une solution de clonage plus souple et moins automatisée que Time Machine. Dans les deux cas, il faudra bien évidemment stocker toutes vos données sur un disque dur externe ou directement dans le cloud puisque les partitions de votre disque dur seront détruites lors de l’installation.

Lorsque Steve Jobs a présenté Mac OS X Lion, il a bien spécifié que la nouvelle version majeure de son système d’exploitation n’allait être diffusé que par l’intermédiaire du Mac App Store et que la traditionnelle galette était tout simplement vouée à disparaître. En réalité, ce n’est pas tout à fait le cas puisqu’une clef d’installation de Lion sera prochainement distribuée (elle devrait être mise en vente au moins d’août). Cette clé vous permettra d’installer Mac OS X Lion, bien sûr, mais aussi et surtout de le réparer en cas de problème. A la base, pour réparer Mac OS X Lion, votre Mac devait être connecté à internet. Depuis, cette clé a fait son apparition et on comprend bien évidemment pourquoi.

Mais voilà, vous n’avez pas envie d’attendre le mois prochain et vous souhaitez profiter au plus vite de Mac OS X Lion. Bien heureusement, il existe une solution très simple à mettre en place et dénichée chez nos amis de PC Inpact. Notez cependant que si vous optez pour cette dernière, alors il faudra le faire avant d’installer le fauve. Ce dernier, une fois installé, supprime en effet ses propres fichiers d’installation. Mais bien heureusement, il existe une astuce pour télécharger de nouveau Mac OS X Lion une fois qu’on l’a installé. Suivez ainsi les étapes suivantes :

  • Achetez et téléchargez Mac OS X Lion.
  • Une fois le processus terminé, une fenêtre contenant l’installeur s’ouvre.
  • Faites un clic droit sur l’icône de ce dernier.
  • Déroulez le menu et choisissez l’option « Afficher le contenu du paquet ».
  • Descendez jusqu’au dossier nommé « Shared Support ».
  • Faites un clic droit sur le fichier « InstallESD.dmg » et copiez le.
  • Collez le dans un autre dossier.
  • Ouvrez le dossier « Applications » puis « Utilitaires ».
  • Lancez l’outil nommé « Utilitaire de disque ».
  • Insérez un DVD vierge dans le lecteur optique de votre Mac.
  • Sélectionnez-le dans l’utilitaire de disque.
  • Cliquez sur « Restaurer » et sélectionnez le fichier DMG copié précédemment.
  • Lancez la gravure.

Une fois la gravure terminée, vous profiterez d’une galette non officielle de Mac OS X Lion. Notez d’ailleurs que vous pouvez en faire de même avec une clé USB. Après tout, si vous avez un MacBook Air et que vous n’avez pas opté pour un lecteur optique externe, ça peut aussi vous intéresser. Bref, voilà pour ce tutoriel. Je pense avoir été aussi précis que possible mais si vous notez quelques erreurs ou quelques imprécisions, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires qui suivent cet article.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.