Intel Compute Card : l’ordinateur de 6 mm d’épaisseur

Intel a fait pas mal d’annonces durant le CES 2017. Si la conférence de presse de la marque ne nous a pas totalement convaincu, le fondeur a tout de même présenté pas mal de produits intéressants durant le salon et il a notamment levé le voile sur le Compute Card, un ordinateur atypique se présentant sous la forme d’une carte de 6 mm d’épaisseur.

Le produit surprend évidemment par ses dimensions. Extrêmement fin, il est aussi très compact et il pourra ainsi se glisser facilement au fond d’une poche ou même dans un sac à main.

Intel Compute Card

Ceci n’est pas un graveur externe, mais un ordinateur. Et oui !

Les dimensions du Compute Card ne l’empêche pas d’avoir droit à des finitions soignées. Le boîtier fait ainsi la part belle à l’aluminium brossé.

Intel : un Compute Card pour les produits connectés

Et ensuite ? Le PC se déclinera en plusieurs configurations différentes, avec des processeurs Intel Core de septième génération (Kaby Lake), de la mémoire vive, une puce graphique, du stockage en version flash, une puce WiFi et même du Bluetooth. Pour l’alimenter et/ou le connecter à un écran, il suffira de s’appuyer sur son port USB Type-C.

L’offre semble donc complète, mais le Compute Card n’a pas vraiment pour vocation à remplacer votre ordinateur ou même votre machine hybride. Intel le voit davantage comme un produit pensé pour les fabricants et les assembleurs, un produit qui trouvera par exemple sa place dans nos voitures intelligentes ou même dans nos téléviseurs connectés.

Un choix surprenant ? Pas tant que ça, en réalité. Les géants du secteur optent de plus en plus pour le tout connecté afin de se distinguer de leurs concurrents.

Lancement prévu en juin, à un prix non communiqué

Il suffit d’ailleurs de regarder les dernières annonces en provenance de Las Vegas pour s’en rendre compte. Entre les lave-linges connectés de Samsung, les téléviseurs intelligents de Sony ou de Xiaomi ou même le grille-pain connecté de Griffin, l’électroménager profite lui aussi de toutes les dernières technologies à la mode et le Compute Card d’Intel pourrait donc être très profitable aux géants du secteur.

A eux, mais aussi à Intel. Après avoir raté le virage du mobile, le géant de Santa Clara n’a visiblement pas envie de se louper sur celui du tout connecté. Ce qui se comprend aisément par ailleurs.

Attendu pour le mois de juin, le Compute Card se déclinera en plusieurs configurations différentes. Des configurations dont le prix n’a pas encore été communiqué.

Mots-clés ces 2017intel