Intel en a fini avec les Compute Cards

Intel a décidé de mettre fin à sa plateforme Compute Card. Apparemment, celle-ci n’a pas rencontré le succès escompté.

Lancées pour la première fois en 2017, les Compute Cards sont de minuscules ordinateurs dont les dimensions sont à peu près similaires à celles d’une carte de crédit. Intel les a créés dans le but de mettre à la disposition des consommateurs un système informatique modulaire permettant de mettre à jour facilement les systèmes de paiement.

La Compute Card est notamment en mesure de fonctionner avec un processeur Intel, du Celeron au Core i5. Malheureusement, le succès n’a visiblement pas été au rendez-vous. Comme le note Macitynet.it, le fondeur américain a annoncé l’arrêt prochain du développement de la plateforme.

À partir de maintenant, il ne faut donc plus s’attendre au lancement d’une nouvelle Compute Card.

Une décision claire

Il faut dire que le choix d’Intel est relativement clair. « Nous continuons de croire que l’informatique modulaire est un marché sur lequel diverses opportunités peuvent se présenter », a déclaré un porte-parole. « Dans tous les cas, nous recherchons le meilleur moyen de tirer parti de ces opportunités et nous avons décidé d’aller de l’avant et de ne plus fabriquer des Compute Cards à l’avenir », a-t-il ajouté.

Le concept de modularité faisait effectivement partie des fondements de ces minuscules cartes de traitement. Lors du lancement des Compute Cards en 2017, Intel avait promis que cette modularité permettrait d’accélérer l’écosystème avec « l’objectif de transformer la manière dont l’informatique et la connectivité pourraient être utilisées en même temps dans le futur. » Afin de faciliter et favoriser l’atteinte de ses objectifs, le fondeur a ainsi collaboré avec des fabricants de PC sous Windows. Pour cela, il est possible de citer Lenovo, Sharp, Dell ou encore HP.

Une prise en charge jusqu’à la fin de l’année

Malgré l’arrêt du développement des Compute Cards, Intel a promis d’assurer leur prise en charge tout au long de l’année. « Nous continuerons à offrir un support pour les cartes Compute actuelles jusqu’en 2019, afin de répondre aux besoins des clients avec les solutions existantes et nous sommes reconnaissants envers eux pour leur partenariat en vue de ce changement » a indiqué son porte-parole.

Mots-clés intel