Clicky

Intel Falcon 8+ : le fondeur se lance à la conquête du ciel

Intel est connu pour ses processeurs, mais la firme américaine ne se limite pas à ce segment et elle a considérablement diversifié son offre à travers les années en produisant des cartes mères, des mémoires flash ou même des processeurs graphiques. Elle s’intéresse désormais beaucoup à ce qui se passe au-dessus de nos têtes et elle vient ainsi de lever le voile sur le tout premier drone commercial de son histoire, le fameux Falcon 8+.

L’appareil se trouve à des années-lumière de ce que proposent les drones positionnés sur le segment grand public, bien sûr. Il est bien plus massif et il est en outre équipé de huit moteurs placés sur des rails situés de chaque côté de sa structure principale.

Falcon 8+

Le Falcon 8+ n’est pas très design, mais il semble plutôt efficace.

Le moteur et toute l’électronique sont regroupés dans un boîtier placé vers l’arrière, un peu en retrait. Il est connecté à une large nacelle stabilisée capable d’accueillir la plupart des DSLR du marché.

Intel Falcon 8+ : huit rotors et une nacelle stabilisée

Le poids de l’appareil atteint les 1,2 kg à vide. Il pourra atteindre les 57,6 km/h en vitesse de pointe, avec une portée maximale d’un kilomètre, ou  de 500 mètres avec le retour vidéo sur la télécommande.

Le Falcon 8+ sera effectivement livré avec la télécommande Intel Cockpit. Très massive, cette dernière intègre de nombreux contrôles et un écran capable de récupérer le flux vidéo filmé avec la caméra du drone. D’après la note publiée par le fondeur, cette télécommande serait capable de résister aux éléments, et notamment à l’eau et à la poussière.

L’appareil est aussi équipé de plusieurs batteries « intelligentes ». Elles seront capables d’adapter leur niveau de charge pour conserver la meilleure durabilité possible.

Pas de prix pour le moment

Mais ce n’est pas le seul atout du Falcon 8+ car ce dernier est aussi doté d’une redondance système électronique afin d’éviter les pannes et donc de deux systèmes de communication. En outre, il embarque un autopilote AsTec Trinity à triple redondance. Intel promet enfin « des images d’une précision millimétrique » et « une analyse structurelle pour assurer aux utilisateurs la détection et la prévention d’éventuels dommages sur les infrastructures ».

Prometteur, non ? Certes, mais il est important de signaler que le Falcon 8+ n’a pas été entièrement développé par Intel. En réalité, il s’agit d’une évolution du Falcon 8 d’Ascending Technologie, une entreprise rachetée par le fondeur en début d’année.

Pour le moment, le fondeur n’a communiqué aucun prix de vente et on ne sait donc pas combien coûtera le Falcon 8+. Maintenant, au vu de ses caractéristiques, il risque de ne pas être franchement donné.

Intel Cockpit

La télécommande conçue par Intel est construite autour d’une tablette sous Windows 10.

Mots-clés falcon 8+intel

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.