Intel lance un nouveau patch pour ses CPUs Skylake

Intel vient d’annoncer sur son blog l’arrivée imminente d’un nouveau correctif visant à combler la faille Spectre, mise en lumière courant janvier. Cette nouvelle version du microcode n’est pour le moment attendue que sur les processeurs de génération Skylake (série des 6xxx), mais elle devrait débouler au cours des prochaines semaines sur d’autres lignées de CPUs, notamment les générations Haswell (processeurs de série 4xxx) et Broadwell (série 5xxx). Bien évidemment, Intel compte – à terme – patcher l’ensemble des puces concernées par Spectre.

Comme le rappelle Ars Technica, cette seconde bordée de mise à jour intervient après le fiasco que représentait le déploiement des premiers patchs en provenance de la firme de Santa Clara. Nous avions d’ailleurs eu l’occasion d’en parler récemment.

Intel vient d’annoncer le déploiement d’un nouveau patch visant à corriger la faille Spectre. Attention toutefois, ces mises à jour ne concernent pour l’heure que les processeurs de génération Skylake.

Les premiers correctifs proposés par Intel avaient en effet une fâcheuse tendance à provoquer des redémarrages intempestifs sur les PCs qui en avaient « profité ». Microsoft avait d’ailleurs été contraint de déployer en urgence un patch de son cru visant à rattraper les gaffes d’Intel en la matière. Avec ces nouvelles mises à jour, le fondeur semble redoubler de vigilance et y aller au compte-goutte, ce qui est probablement une meilleure approche.

Les partenaires d’Intel se chargeront de déployer ce nouveau patch

Comme le précise Navin Shenoy dans son communiqué, Intel a confié à ses partenaires le soin de lancer le déploiement de ce nouveau patch de sécurité. Si vous avez un processeur Skylake, vous devriez – selon toute logique – recevoir la mise à jour prochainement. Il est toutefois recommandé de jeter un œil régulier dans la section « pilotes » du site officiel du constructeur de votre PC – et d’installer le patch lorsqu’il sera disponible.

À noter par contre que les processeurs Xeon reposant sur l’architecture Skylake ne sont pas concernés par la présente mise à jour (Intel recommande toujours l’installation du patch « 0xBE »).

Si pour le moment la firme de Brian Krzanich se concentre sur la génération Skylake (lancée en 2015), il reste encore beaucoup à faire avant qu’elle soit en mesure de combler la faille exploitée par Spectre, sur l’ensemble (ou presque) de ses générations de processeurs.

On sait que la société est en phase de bêta-testing sur d’autres microcodes, capables de résoudre le problème sur les CPUs de lignées Kaby Lake, Skylake X, Skylake SP, ou encore Coffee Lake ; mais il y a fort à parier que les générations Haswell et Broadwell soient servies en premières. Il faut dire qu’il s’agissait des premières moutures à être touchées par les soucis de redémarrages inopinés évoqués plus haut…