Intel : les Core i3 Coffee Lake pourraient prendre du galon

Ces derniers mois ont été rudes pour Intel. Sans perdre sa position de leader sur le marché des processeurs pour PC de bureau, la firme s’est confrontée pour la première fois depuis des années à une véritable concurrence sur ce secteur. AMD est en effet parvenu en l’espace de quelques mois à reprendre du poil de la bête côté parts de marché, et ce à l’aide d’une toute nouvelle gamme de CPUs, composée des Ryzen 3, 5 et 7.

Reprenant des dénominations proches de celles d’Intel et ses Core i3, i5 et i7, AMD a âprement secoué l’ordre établi en proposant des processeurs aux caractéristiques techniques plus avantageuses (du moins sur le papier) que ceux d’Intel – et a à des tarifs plus abordables.

Face à la percée d’AMD sur le marché des puces pour PC de bureau, Intel prévoirait de faire évoluer ses différentes gammes de CPU, à commencer par celle des i3.

Alors que depuis près de 10 ans la compagnie de Santa Clara présentait chaque année des Core i3 équipés de 2 cœurs / 4 threads, des i5 de 4C/4T et des i7 de 4C/8T ; AMD a pour sa part déboulé avec des puces Ryzen 3 dotées de 4C/4T, des Ryzen 5 embarquant 6C/12T et enfin des Ryzen 7 profitant de la bagatelle de 8C/16T. Inutile de préciser qu’avec une offre aussi concurrentielle, quelques poils se sont hérissés du côté de chez Intel.

Intel en passe chambouler ses gammes ?

C’est en tout cas ce que certains indices laissent à penser. A commencer par la fuite d’un tableau présentant les caractéristiques des futurs Core i3 Coffee Lake, prévus pour début 2018.

On y découvre deux nouvelles références de processeurs, le Core i3 8350K et son petit frère le i3 8100. Le plus intéressant est ici le premier, équipé de 4 cœurs (4Threads) et cadencé à pas moins de 4 Ghz. La présence d’un Quad Core dans cette gamme spécifique étant une nouveauté.

Sa dénomination « K » n’est en outre pas présente par hasard, puisque comme pour les autres CPUs Intel de cette « lignée », le core i3 8350K profitera visiblement d’un coefficient multiplicateur débloqué, faisant de lui une puce overclockable à l’instar de son prédécesseur, le i3 7350K.

Si cette fuite s’avère juste, il y a par ailleurs de bonnes raisons de croire qu’Intel est en pleine restructuration de ses différentes offres sur le secteur. En effet, si les Core i3 ont désormais 4 cores, combien faut-il en prévoir sur les i5 et i7 ?

Un excellent point en perspective pour le consommateur, qui aura (enfin) droit à un marché dynamique, aiguillonné par une concurrence farouche entre les deux firmes américaines.

Notons pour finir qu’il ne faudra pas attendre trop longtemps pour savoir ce qu’il en est, Intel ayant indiqué que la présentation de Coffee Lake se tiendrait le 21 août prochain.