Clicky

Intel ne produira plus de smartwatch, bracelet connecté, lunettes connectées…

Intel a pris la décision de quitter définitivement le marché des wearables, exactement à l’image de Jawbone la semaine dernière. Le géant américain préfère en effet se concentrer désormais sur d’autres secteurs d’activité, et plus précisément sur ses projets basés sur la réalité augmentée. La division chargée des produits connectés de la marque fermera bientôt ses portes.

À peine un mois après que la marque ait cessé toute activité autour de la fabrication de ses nanoordinateurs , on apprend donc qu’elle a décidé d’en faire de même avec sa division dédiée à la production des wearables.

intel-qualcomm

D’ici peu, on ne verra plus sur le marché les montres, les lunettes et autres bracelets numériques fabriqués par l’entreprise californienne.

Intel quitte le marché des wearables

Intel compte peut-être mettre un terme sur ses activités autour des objets connectés, mais il continuera le développement du projet Curie, les processeurs pour vêtement.

Pour Intel, l’aventure sur le marché des wearables a commencé en mars 2014 lorsque l’entreprise a décidé de racheter Basis Science, fournisseur de bracelets connectés, pour 100 millions de dollars.

Intel restait toujours discret quant à l’activité et à la stratégie qu’elle menait au sein de sa division d’objets connectés.

L’entreprise a cependant accumulé les coups du sort ensuit et elle a notamment été obligée de rappeler les montres Basis commercialisée en raison d’un problème lié à la sécurité. Certains modèles présentaient en effet un risque de surchauffe accru pouvant déboucher sur des brûlures.

Les solutions de la réalité augmentée

En quittant le marché des wearables, Intel laisse donc un peu plus de marge de manoeuvre à ses concurrents. Fitbit, Samsung, Huawei et LG auront ainsi la possibilité d’imposer plus facilement leurs propres produits sur le marché. Du moins pour tout ce qui a trait au quantified self.

Comme évoqué plus haut, la firme de Santa Clara ne compte effectivement pas se retirer totalement du marché des objets connectés. Elle a plutôt l’intention de se pencher vers les solutions de réalité augmentée.

Intel compte ainsi exploiter les technologies RealSense pour les caméras connectées ou encore Movidius pour le traitement d’image. Il se concentre d’ailleurs sur le développement du projet Alloy de casque de réalité augmentée/virtuelle tout en maintenant son module Curie.

Mots-clés intel

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !