Intel travaille sur des processeurs dotés de 48 coeurs

Incroyable, mais vrai. Intel a annoncé hier en fin d’après-midi que ses chercheurs commençaient à plancher sur un processeur de 48 coeurs destinés à nos smartphones et à nos tablettes tactiles. Oui, 48 coeurs, pas un de plus, pas un de mois. Quand on sait que les processeurs mobiles les plus puissants aujourd’hui intègrent quatre coeurs, on se dit que c’est presque de la science-fiction. Et pourtant, Intel prend cette affaire très au sérieux et le tout premier processeur 48 coeurs du célèbre fondeur pourrait ainsi voir le jour dans cinq ou dix ans. Et tu veux savoir le plus drôle ? YouTube ramera toujours autant avec Free Mobile.

Les fondeurs officiant sur le marché des puces, des processeurs, ont toujours eu une drôle manière de s’affronter les uns les autres. Pendant de longues années, c’était la course à la fréquence qui était à la mode et on se souviendra tous du duel épique qui avait opposé Intel à AMD. Et puis, les choses ont changé, les fondeurs se sont dit que cela ne servait peut-être à rien de lancer des processeurs cadencés à 89 Ghz et ils se sont alors mis en tête d’y caser plusieurs coeurs.

Intel travaille sur des processeurs dotés de 48 coeurs

Pas bête, évidemment, mais il semblerait que ces derniers soient encore une fois sur le point de retomber dans les mêmes travers. Maintenant, pour être un fondeur chic et bien coiffé, il faut caser un maximum de coeurs dans une puce. Un travers qui touche d’ailleurs tout autant nos ordinateurs que nos terminaux nomades, et on aura d’ailleurs une grosse pensée pour le Tegra 3 de Nvidia qui regroupe pas moins de cinq coeurs. Oui, enfin quatre coeurs et un compagnon pour leur tenir la main.

La question qu’on peut se poser, c’est tout naturellement de savoir si nous avons réellement besoin d’autant de coeurs dans nos processeurs. Selon Intel, la réponse tombe sous le sens. Car l’avantage d’un nombre de coeurs élevé ne se limite pas à la répartition des calculs. En réalité, grâce à ces architectures, nos puces sont également moins énergivores. Sur un ordinateur fixe et à moins d’être un écolo convaincu (ou tout simplement un citoyen soucieux de son environnement), ce n’est pas spécialement important, mais il en va bien évidemment tout autre sur un smartphone ou sur une tablette tactile.

Avec un processeur de 48 coeurs, nos terminaux nomades pourraient donc faire plein de choses en même temps (sauf regarder YouTube quand tu es chez Free Mobile mais il me semble l’avoir déjà dit) tout en nous permettant de gagner en autonomie. Sur le papier, c’est donc très prometteur.

Mais il n’empêche, l’idée même d’avoir 48 coeurs dans un mobile, ça me fait tout bizarre dans mon corps. Pas vous ?

Via

Mots-clés intel

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.