Intel : Une conférence en demi-teinte axée sur la réalité virtuelle

La réalité virtuelle a beau être une technologie éminemment populaire depuis quelques mois, ce n’est pas forcément sur ce créneau que l’on attendait Intel. Alors que la concurrence pousse fort en ce CES (notamment du côté d’AMD qui a profité de l’événement pour présenter ses nouvelles puces Vega et Ryzen), Intel semble pour sa part se reposer sur ses lauriers en termes de technologie, préférant axer son discours sur la VR.

Ainsi, même si la conférence menée par Brian Krzanich himself a connu quelque temps fort, force est de constater que la firme de Santa Clara rate une nouvelle fois le coche face à la presse, restée résolument apathique durant le meeting.

Intel n’a pas vraiment fait l’unanimité lors de sa conférence au CES.

Intel aura pourtant tenté de faire monter la sauce, allant même jusqu’à confier un casque de VR à chaque journaliste présent dans la salle, mais sans succès : les annonces surprises et autres précisions concernant les futurs projets de la firme ayant été quant à elles bien trop en retrait.

Cache-moi ce casque que je ne saurais voir !

La firme a donc axé sa conférence sur la réalité virtuelle, l’occasion pour Brian Krzanich de mettre en évidence certaines technologies dans lesquels Intel a récemment investi. On pensera notamment à VolkVR, propriété de la société depuis peu, qui sera proposée sur Oculus Rift en cours d’année 2017.

Intel a d’autre part évoqué le projet Alloy, son futur casque de réalité « fusionnée » qui devrait pour sa part rentrer en phase de production en fin d’année.

CPUs présents, annonces oubliées…

Si les processeurs se sont faits très discrets, ils ont malgré tout été mentionnés en début de meeting. M. Krzanick a ainsi rapidement parlé de la gravure 10 nm, qu’il espère voir arriver avant fin 2017. Un premier PC fonctionnel tournant grâce à la lignée Canon Lake a ainsi été présenté.

Toutefois on reste sans nouvelles supplémentaires de certains grands projets annoncés par Intel en marge de cette fameuse conférence.

C’est fort regrettable, il faudra donc attendre un peu avant d’avoir plus d’infos sur la plateforme Go (qui concerne les véhicules autonomes), ou encore les partenariats conclus avec BMW, ou New Balance, pour les amateurs de footing…