Intel vient de lever le voile sur des processeurs de 9e génération pour laptops

Intel a peut-être un peu de mal à s’imposer sur le segment de la mobilité, mais le fondeur est toujours très apprécié des constructeurs de laptops. Loin de se reposer sur ses lauriers, ce dernier vient d’ailleurs de dévoiler de nouvelles puces de neuvième génération à destination des ordinateurs portables, des puces qui risquent de faire tourner quelques têtes.

Intel renouvelle fréquemment ses gammes et le fondeur de Santa Clara a ainsi présenté en octobre dernier les Core de neuvième génération.

Crédits Pixabay

Ces derniers se destinaient cependant aux ordinateurs fixes et beaucoup attendaient de pied ferme l’arrivée de nouvelles références adaptées aux ultrabook et autres machines hybrides.

Intel : des processeurs de 9e génération pour laptops

Quelques mois plus tard, l’annonce a finalement été faite et Intel vient ainsi de présenter pas moins de six nouveaux processeurs.

Intel n’a pas réinventé la roue en matière d’architecture ou de finesse de gravure. Les processeurs présentés au début de la semaine sont donc tous gravés en 14 nm. L’entreprise assure cependant qu’ils ont bénéficié d’optimisation visant à améliorer leurs performances.

La vraie différence vient donc de la fréquence. Si les nouvelles puces présentées par Intel conservent le même nombre de coeurs, ces derniers iront un peu plus loin et ils gagneront jusqu’à 400 MHz de fréquence en plus. L’enveloppe thermique ne change pas et elle reste à 45 W.

Attention cependant, car Intel ne s’est pas contenté de s’aligner sur la génération précédente, et deux nouvelles références ont donc été ajoutées chez les Core i9 : le Core i9-9980HK, composé de 8 coeurs et de 16 threads avec une cadence à 2,4 GHz et un mode turbo à 5 GHz, et le Core i9-9880H avec le même nombre de coeur et de threads, mais une cadence de 2,3 GHz et un mode turbo à 4,8 GHz.

Une fréquence plus élevée et deux ou trois bricoles de plus

Ces deux puces s’adressent selon Intel aux utilisateurs les plus exigeants et donc selon toute vraisemblance aux gamers et aux férus de 3D et de montages vidéos.

La liste des bonnes nouvelles ne s’arrête pas là. Ces processeurs ont aussi beaucoup de choses en commun. Ils pourront tous accepter un maximum de 128 Go de mémoire vive et ils supporteront en plus le WiFi 6. En outre, ils prendront en charge les disques durs Optane H10, soit des SSD couplant de la mémoire Optane et de la mémoire Flash NAND 3D QLC.

Intel assure en outre que les premiers PC équipés de ces processeurs arriveront en mai. Lenovo, HP et MSI seront parmi les premiers à en profiter, mais il ne serait pas non plus étonnant de voir ces nouveaux processeurs équiper les prochains MacBook Pro.

Mots-clés intel