Clicky

Intelligence artificielle : Quicksilver est en passe de combler les lacunes sur Wikipédia

L’encyclopédie Wikipédia est une référence sur le web. Toutefois, elle n’est pas infaillible. Primer a mis à jour la liste des personnalités qui n’y figurent pas. Il s’avère qu’une grande majorité serait des femmes. Il s’agit notamment de femmes brillantes qui se sont démarquées dans de nombreux domaines : scientifique, technologique, mathématique. De nombreuses ingénieures mériteraient aussi de figurer sur Wikipédia.

Face aux lacunes sur l’encyclopédie en ligne, Primer a utilisé l’intelligence artificielle afin d’y remédier. John Bohannon, le directeur scientifique de la firme, a pu ainsi lister les noms des femmes méritantes et qui ont leur place sur Wikipédia.

Wikipédia

Selon Bohannon, le système qu’ils ont créé s’est chargé de lister les personnalités qui ont été oubliées par Wikipédia.

Une grande tâche d’investigations

Même avec beaucoup de volonté, l’être humain ne pourra jamais retrouver les noms des personnes qui mériteraient d’être cités sur l’encyclopédie en ligne. Pour y remédier, Primer a conçu l’outil d’intelligence artificielle dénommé Quicksilver. Cette technologie est capable de lire 500 millions d’articles de presse et 39 millions de revues scientifiques. Le dispositif a résumé plus de 70 000 biographies.

Grâce aux performances de Quicksilver, Bohannon et son équipe ont pu établir la liste des personnalités qui manquent sur Wikipédia. En une seule matinée, l’outil AI a listé 40 000 personnes qui auraient dû figurer sur Wikipédia. Bien entendu, ce chiffre a augmenté au fur et à mesure des investigations.

Wikipédia : une encyclopédie de référence

Depuis plus de 17 ans, Wikipédia est une encyclopédie incontournable sur internet. Néanmoins, les articles doivent être mis à jour régulièrement. Cette tâche méticuleuse n’est pas facile à réaliser, d’où les lacunes.

À long terme, l’équipe de Primer prévoit un système qui serait similaire à Wikipédia. D’ailleurs, Bohannon a affirmé qu’ils comptaient publier une centaine de courts résumés sur les scientifiques qui auraient dû être mentionnés sur Wikipédia.

Le directeur scientifique de Primer a même rajouté : « Nous sommes curieux de savoir combien de temps cela prendra avant que quelqu’un ne crée ces articles. » Cette annonce ne devra pas beaucoup ravir Wikipedia mais cela va l’inciter à redoubler d’efforts pour ne pas se laisser dépasser pour Primer. Si ce n’est pas encore ouvertement déclarée, il y aura de la concurrence.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !