Internet Explorer 11 : un user agent proche de celui de Firefox

Lorsque vous naviguez sur Internet, votre navigateur ne fait pas qu’envoyer votre demande et vous afficher la réponse du serveur, il envoie également d’autres informations au dit serveur. Parmi ces informations, on retrouve le « user agent », une chaîne de caractères un peu spéciale puisqu’elle représente en fait une sorte de description du navigateur en question. Le « user agent » n’est d’ailleurs pas seulement utilisé par les navigateurs puisque les robots d’indexation des moteurs de recherche, par exemple, utilisent également ces chaînes et sont loin d’être les seuls. Pour un développeur, le « user agent » peut avoir plusieurs utilités et peut servir, par exemple, à utiliser certaines règles de CSS avec uniquement certains navigateurs et pas d’autres, on ne citera pas Internet Explorer 6.

Et justement, en parlant d’Internet Explorer (oh la belle transition *clap clap*), on reparle aujourd’hui d’Internet Explorer 11, la prochaine mouture du navigateur de Microsoft qui a fuité en même temps que Windows Blue.

User agent d'Internet Explorer 11

Windows Blue, Fred vous en parlait hier : la prochaine version du système d’exploitation court sur le web et intègre donc des versions de test d’Internet Explorer 11. Bien sûr, ceux qui se sont jetés sur l’image de Windows Blue ont testé le nouveau navigateur et certains d’entre eux ont repéré un petit changement de son côté, un changement invisible aux yeux de l’utilisateur lambda, mais qui change beaucoup de choses…

Ce changement se situe dans le « user agent » utilisé par Internet Explorer. Il faut savoir que le « user agent » de chaque navigateur est différent. Y compris pour les navigateurs au sein d’une même famille, le plus souvent. Pour les différencier, il suffit de retrouver la bonne suite de caractères dans le « user agent » reçu. On retrouve ainsi, par exemple, « Firefox » dans le user agent du navigateur de Mozilla et, jusque-là, on retrouvait « MSIE » dans celui de Microsoft.

Jusque-là, car si Microsoft ne change rien d’ici la sortie officielle d’Internet Explorer 11, ce dernier pourrait intégrer un user agent bien particulier, remplaçant « MSIE » par un simple « IE » et intégrant quelques petites subtilités bien étranges comme « Mozilla » ou « like Gecko« , Gecko étant le moteur de rendu utilisé par Firefox… Bizarre, évidemment, surtout qu’on ne sait pas vraiment à quoi cela peut bien servir, si ce n’est altérer le fonctionnement des hacks CSS dont on parlait plus haut.

Espérons donc qu’Internet Explorer 11 se comporte comme ses concurrents histoire que plus personne n’ait besoin de ces hacks. Bien sûr, si sur vos sites ou applications vous utilisez les « user agent » et gérez celui d’Internet Explorer, attendez un peu avant d’intégrer ce changement : rien n’est encore définitif, ce n’est qu’une version de test…

Via