Internet.org change de nom et devient… Free Basics by Facebook !

Internet.org est vivement critiqué depuis quelques mois. Ce n’est même rien de le dire car sa neutralité est souvent remise en question par les éditeurs et par les médias. Mark Zuckerberg et ses associés ont décidé de réagir en… renommant le service. La plateforme devient ainsi Free Basics by Facebook. Surprenant, non ? Assurément, mais ce n’est pas la seule chose qui change.

Facebook compte des centaines d’utilisateurs répartis aux quatre coins du monde mais le géant américain ne compte pas en rester là. Pas du tout même et certaines personnes pensent que c’est précisément ce qui l’a poussé à lancer le projet Internet.org.

Free Basics by Facebook

Facebook veut connecter le monde. Mais pour quoi faire ?

Il a vu le jour en août 2013 et il se présente en réalité sous la forme d’une partenariat porté par plusieurs entreprises. Facebook fait partie de la liste, avec Qualcomm, Opera Software, Samsung, MediaTek et Nokia.

Du HTTPS pour Internet.org… pardon, Free Basics by Facebook

Mais quel est son objectif ? Il est simple en réalité. Internet.org est censé favoriser l’accès à internet pour tous. Cela vaut évidemment pour les pays riches, mais aussi et surtout pour les pays en voix de développement.

Dans les faits, le projet se présente sous la forme d’une simple application mobile à installer sur un smartphone. Elle offre un accès direct et gratuit à certains services comme Wikipédia, Google Search ou même Facebook. Sur le papier, c’est évidemment très sympathique mais tout n’est pas rose pour autant.

Loin de là même car ces services sont sélectionnés par… le géant américain. Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement que c’est lui qui décide des outils intégrés à l’application et c’est précisément ce qui a poussé les médias indiens à monter au créneau.

Ils accusent effectivement la firme de porter atteinte à la neutralité du net.

Mark Zuckerberg a bien tenté d’apaiser la situation mais il n’est pas parvenu à ses fins et il a finalement décidé de faire table rase du passé en changeant le nom de son service. Comme indiqué un peu plus haut, Internet.org va devenir Free Basics by Facebook pour mieux refléter son lien avec le géant américain.

Intéressant, mais ce n’est pas fini car Mark Zuckerberg a aussi décidé de sécuriser l’accès aux différents modules de son application par le biais d’une connexion HTTPS. En outre, une soixante de services vont être ajoutés à la plateforme.

Est-ce que ce sera suffisant pour relancer le service ? Seul l’avenir nous le dira.

Via