#io14 : Google lance Android One, un programme pensé pour les terminaux d’entrée de gamme

Google cumule les programmes en ce moment. Après Android Silver, la firme vient effectivement de présenter une nouvelle initiative pensée cette fois pour les terminaux positionnés sur l’entrée de gamme, et donc sur le « low cost ». Android One, c’est son nom, devrait finalement intéresser pas mal de monde, et permettre au géant américain de garder encore un peu plus la main-mise sur le marché.

Android One se présente en réalité comme un programme de certification pensé avant tout pour les marchés émergents, et donc pour les pays en voix de développement. L’idée étant d’offrir une feuille de route à tous les constructeurs souhaitant se lancer sur le secteur du « low cost ».

Android One

Voilà l’un des premiers terminaux s’inscrivant dans le programme Android One.

Une feuille de route, ou plutôt une boite à outils puisque cette initiative regroupe finalement pas mal de choses, et notamment une document technique complète présentant aux fabricants une longue liste de spécifications variant en fonction des marchés.

Le double effet Android One

Mais ce n’est pas le plus intéressant. En réalité, l’argument massue de Google, c’est son offre logicielle puisque tous les terminaux s’inscrivant dans ce programme seront livrés avec une version stock de la plateforme, et donc une version similaire à celle qui propulse les terminaux de la gamme Nexus. Pas de surcouche au programme, donc, et des mises à jour qui seront directement déployées par la firme de Mountain View.

L’intérêt de cette initiative est double. Si elle devrait permettre à Google d’assoir sa présence sur les marchés émergents, elle lui permettra surtout de porter un coup s’estoc à la fragmentation dont est victime son écosystème.

Trois partenaires ont déjà signé avec le géant américain, soit Micromax, Spider et Karbonn. Des partenaires tous basés en Inde, et c’est peut-être aussi pour cette raison que leur nom ne vous dit pas grand chose.

Via