Clicky

iPad 2 : plus fin, plus léger, plus puissant et disponible le 25 mars 2011 !

On l’attendait de pied ferme et l’iPad 2 vient tout juste d’être dévoilé. La nouvelle tablette tactile pommée a ainsi été présentée au monde durant la fameuse Keynote. Une Keynote dirigée d’une main de maître par un Steve Jobs qui semblait plutôt en bonne forme. Enfin, ce n’est pas ce qui vous intéresse, ce que vous voulez savoir c’est à quoi ressemble ce nouvel iPad et, accessoire, ce qu’il embarque. Et bien, comme vous allez vous en rendre compte en lisant la suite de cet article, l’iPad 2 est plus fin, plus léger, plus puissant et il est en outre disponible en deux couleurs. Oui, tu ne rêves pas, tu vas effectivement pouvoir commander un iPad 2 blanc… mais uniquement à partir du 25 mars prochain chez nous.

L’iPad 2, les caractéristiques de la tablette

La première chose qui frappe, avec l’iPad 2, c’est sa coque ultra mince. En effet, la nouvelle tablette tactile pommée offre une coque de 8.8 mm d’épaisseur, contre 13.44 mm pour le premier modèle. Le résultat est plutôt bluffant, on se demande bien comment la firme de Cupertino a fait pour faire tenir les différents composants de l’appareil dans un si petit espace tout en leur assurant leur refroidissement correct. C’est vraiment impressionnant et ça nous laisse augurer pas mal de bonnes choses pour ses prochains laptops. En revanche, l’écran reste le même, Apple est parti sur du 9.7 pouces et le Retina Display n’est pas au rendez-vous. En revanche, on aura droit à une rétro-éclairage par LED.

Question puissance, l’iPad 2 embarque un processeur A5 (double coeur), mais aussi un chipset graphique neuf fois plus rapide. Le tout en maintenant une consommation électrique aussi basse que sur la génération précédente. Pour résumer et juste au cas où tu n’y comprendrais rien, l’iPad 2 sera plus rapide, plus puissant mais tout aussi autonome. D’ailleurs, on peut préciser que la firme a annoncé une autonomie de 10 heures, ce qui est très correct. Notons en outre que la nouvelle tablette d’Apple propose également deux capteurs. Le premier, intégré à la façade de l’appareil, vous permettra de passer des coups de fil avec FaceTime et le second vous offrira la possibilité de prendre quelques clichés ou même de capturer des vidéos en 720p. A l’heure où j’écris ces lignes, on ne sait pas encore le nombre de mégapixels qu’ils proposent mais l’article sera édité un peu plus tard dans la soirée. Ce qu’il faut également souligner, c’est la présence d’une sortie HDMI. Une sortie qui est capable de gérer des flux vidéo en 1080p et qui fonctionne avec n’importe quelle application.

Côté prix, et c’est finalement une très bonne nouvelle, rien ne change. L’iPad 2 WiFi 16 Go sera proposé à 499 $ (contre 629 $ pour la version 3G), celui de 32 Go coûtera 599 $ (729 $ pour la version 3G) et il faudra débourser 699 $ pour l’iPad 2 64 Go (829 $ pour la version 3G). C’est bien, on appréciera que la Pomme n’en profite pas pour gonfler ses prix. On ne manquera pas de noter, au passage, que l’iPad 2 coûtera moins cher que ses concurrents. Comme quoi… Et la cerise sur le gâteau, c’est que la nouvelle tablette sera accompagné d’une espèce de couverture un peu bizarre qui viendra se placer sur son écran et qui nous permettra de faire pas mal de chose comme de placer la tablette à la verticale. Forcément, ce sont les accessoiristes qui vont faire une tronche de 4 kilomètres de long et pour cause puisque Apple vient tout juste de leur damner le pion.

Apple a également profité de cette Keynote pour lever le voile sur iOS 4.3. Là encore, on s’y attendait et personne ne sera vraiment surpris par cette annonce. La prochaine version d’iOS proposera donc un certain nombre de fonctionnalités. Safari Mobile devrait être plus rapide et il sera également possible de partager les médias stockés dans iTunes avec d’autres produits directement par WiFi. Le hotspot WiFi est également de la partie, mais seul l’iPhone 4 pourra en profiter. Concernant l’iPad 2, on peut citer l’arrivée de Photo Booth, de iMovie (4.99 $), de GarageBand et de FaceTime. Point positif, iOS 4.3 sera compatible avec l’iPhone, l’iPod Touch et l’iPad.

L’iPad 2, ce que j’en pense

En ce qui me concerne, et c’est un avis totalement subjectif, l’iPad 2 n’est pas une révolution. La tablette est plus puissante, c’est vrai, elle est également plus fine et plus légère, c’est bien, mais on reste quand même sur notre faim. Notez tout-de-même que le poids d’une tablette est un critère important lorsqu’on souhaite acquérir ce type de produits. Ces derniers proposant une ergonomie basée sur le tactile, ils sont généralement tenus d’une seule main. Dans ce contexte, chaque gramme à son importance.

Cela dit, mis à part ce point, l’iPad 2 s’avère finalement assez décevante. Les deux capteurs intégrés, de mon point de vue, n’ont aucune utilité. Tout le monde n’est pas forcément un adepte de la visio-conférence (en WiFi, cela ne sert d’ailleurs pas à grand chose, autant profiter de la webcam, et du cadrage, de son ordinateur) et capturer des vidéos avec une tablette est un non sens complet. Un caméscope, quel qu’il soit, soit nécessairement tenir au creux de la main et te permettre de prendre des positions confortables pour éviter toute sensation de bougé. Tenir une tablette, même des deux bras, pour filmer une scène, c’est juste ridicule et encore plus lorsqu’on ne dispose que d’un espace de stockage limité.

La sortie HDMI est nettement plus intéressante. Si cette dernière gère convenablement le 1080p, alors cela signifie qu’il sera possible d’utiliser l’iPad 2 comme un média center d’appoint. Mais ça, bien entendu, c’est à la condition expresse que la firme ne bride pas la connexion. Et pour le savoir, il faudra bien évidemment attendre les premiers retours et les premiers tests. Que dire ensuite de cette couverture amovible qui est censée protéger la tablette tout en lui permettant de prendre différentes positions ? Là encore, ce n’est qu’un simple gadget et elle ne propose rien de plus que ce que l’on trouve déjà chez les accessoiristes spécialisés. Rien de transcendant, donc.

Non, selon moi, les deux gros manques, c’est bien évidemment le Retina Display et, surtout, le Thunderbolt. Le MacBook Pro propose ce connecteur, les prochaines bécanes de la firme en feront tout autant mais l’iPad 2 fait totalement l’impasse dessus. Pourquoi, d’après vous ? De deux choses l’une, soit Apple pense que cette technologie n’a rien à faire sur une tablette, soit elle envisage de commercialiser prochainement un iPad 3 qui viendra combler les lacunes de l’iPad 2.

Finalement, je pense que tout se résume à ce dernier point. Toujours de mon point de vue, l’iPad 2 n’est qu’un produit de transition dont le seul objectif est de permettre à Apple de garder la main mise sur le marché des tablettes tactiles. Je peux me tromper, c’est vrai, mais j’ai comme l’intuition que nous verrons débarquer un iPad 3 beaucoup plus abouti et beaucoup plus complet avant les fêtes de fin d’année.

Et vous, vous en pensez quoi ? Vous allez craquer ?