iPhone 5 : plus grand, plus rapide et sans surprise

La Keynote d’Apple vient d’avoir lieu et, conformément à tous les bruits de couloir qui circulaient depuis plusieurs semaines, la firme en a évidemment profité pour présenter l’iPhone 5. Tada ! Un nouvel iPhone qui s’impose comme l’exact reflet de toutes les rumeurs qui circulaient à son sujet. On retrouve donc un écran plus grand, au format 16:9, ainsi qu’une nouvelle puce A6 ou encore un nouveau connecteur plus petit et qui sera désormais connu sous le nom de « Lightning ». Et si vous n’avez malheureusement pas eu l’occasion de suivre la conférence en direct, alors voici justement un article qui va vous permettre de tout savoir de l’iPhone 5.

Si vous vous êtes abreuvé de toutes les rumeurs qui circulent depuis le début de l’été, alors c’est une certitude, cet article ne vous apprendra pas grand chose. Alors même que la Pomme Croquée a toujours été réputée pour son aptitude à préserver les secrets de ses nouveaux produits, il semblerait qu’elle ait finalement été victime de son succès.

iPhone 5 : plus grand, plus rapide et sans surprise

iPhone 5 : un nouveau design

C’est un fait, si l’iPhone 5 reprend dans les grands lignes l’identité visuelle de ses prédécesseurs, il parvient tout de même à s’en démarquer un proposant un tout nouveau design construit essentiellement à partir de  deux matériaux : le verre et l’aluminium. Tout comme les nombreuses photos qui ont hanté votre agrégateur préféré, le nouvel iPhone propose une coque arrière en métal mais comprenant, en haut et en bas, deux languettes de verre destinées à faciliter le passage des différents signaux.

En outre, le nouveau smartphone pommé profite également d’une cure d’amaigrissement avec une épaisseur 18% moindre que l’iPhone 4S. Une épaisseur de 7.6 mm, ce qui en fait – sauf erreur de ma part – le mobile le plus fin du marché. Apple ne s’est d’ailleurs pas arrêté là puisque l’iPhone 5 est également 20% plus léger que le modèle précédent avec 112 grammes sur la balance. On pourra bien évidemment saluer le travail des ingénieurs et des designers de la firme.

iPhone 5 : un écran plus grand

Conformément à tout ce qu’on a pu entendre à son sujet, l’iPhone 5 embarque également un écran plus grand, un écran de 4 pouces étiré en longueur et jouant donc la carte du 16:9. En outre, il s’agit d’un écran de type Retina qui offre une définition de 326 ppi et une résolution de 1136 pixels par 640. Rappelons d’ailleurs que cette information était déjà connue grâce à la dernière bêta d’iOS 6.

On peut bien évidemment se demander pourquoi Apple a opté pour un format aussi exotique. En réalité, l’explication est assez simple, les designers de la firme ont souhaité faire en sorte que le mobile soit utilisable d’une seule main. Un smartphone trop large aurait pu poser problème et c’est pour cette raison qu’ils ont opté pour un écran de ce type. Bien évidemment, derrière, les développeurs de la firme ont fait en sorte d’adapter toutes leurs applications à cette nouvelle résolution. Ce qui comprend Mail, iMovie, Safari, Pages, le calendrier et bien d’autres. D’autres développeurs ont également eu la primeur de l’information et certains d’entre eux ont déjà adapté leurs outils à l’écran du nouvel iPhone, c’est notamment le cas de CNN. Ce qui est sûr, en tout cas, c’est que cette résolution sera particulièrement adaptée aux films.

Ce n’est pas le seul changement concernant l’écran. Apple a également revu l’architecture de ce dernier en intégrant les senseurs tactiles à l’écran lui-même. Ce qui en fait donc l’un des écrans tactiles les plus fins du marché.

iPhone 5 : plus grand, plus rapide et sans surprise

iPhone 5 : HSPA+, DC-HSDPA et LTE au programme

Pas de grosse surprise là non plus, Apple a fait en sorte de rendre son iPhone 5 compatible avec toutes les nouvelles normes de transmission sans fil. Ce dernier sera donc capable de se connecter à des réseaux HSPA+, DC-HSDPA et LTE. Comment sont-ils parvenus à ce résultat ? En réalité, les ingénieurs de la firme ont entièrement revu l’architecture de leur nouveau téléphone. Sur l’iPhone 4 et sur l’iPhone 4S, on trouve ainsi deux puces : la première dédiée à la voix, l’autre aux données. Le nouvel iPhone, lui, propose toujours deux puces mais la première réunit à la fois la voix et les données, la seconde se concentre quant à elle sur les signaux radio. En outre, ils ont aussi conçu une nouvelle antenne dite « dynamique » et donc capable de s’adapter automatiquement en fonction du réseau sur lequel se trouve le téléphone.

Très intéressant, évidemment, même si les détails m’échappent totalement. En revanche, ce qu’il faut signaler, c’est que Samsung a anticiper l’intégration de ces nouvelles normes au sein de l’iPhone 5, il y a donc de fortes chances que le constructeur coréen entame très rapidement une procédure à l’encontre de Cupertino. La guerre des brevets n’est donc pas terminée, et elle ne le sera sans doute jamais.

Pour en finir avec ce point, on peut aussi préciser que l’iPhone 5 profite également d’une nouvelle puce WiFi compatible avec le 802.11n 2.4 Ghz et 5 Ghz.

iPhone 5 : puce A6, deux fois plus rapide que l’A5

Autre nouveauté, l’iPhone 5 intègre une puce A6 qui proposera des performances deux fois plus élevées que la puce A5. On s’y attendait aussi mais ça n’en reste pas moins une très bonne chose. D’après Apple, l’application Page s’ouvrira ainsi deux fois plus vite et il en ira de même pour iTunes. Mon iPhone 4S ne m’a jamais paru très lent, mais cette nouvelle puce va surtout permettre aux développeurs de s’amuser encore un peu plus et de nous proposer ainsi des applications et des jeux encore plus gourmands.

Pour illustrer tous les bienfaits de cette nouvelle puce, Apple a invité à sa conférence Rob Murray, producteur chez EA. Ce dernier a ainsi procédé à la démonstration de l’un des prochains jeux de l’éditeur : Real Racing 3. Un titre très abouti, vraiment magnifique et qui nous permet évidemment de voir ce dont est capable l’A6. On appréciera les détails donnés par Rob, comme le fait que l’image apparaissant dans le rétroviseur de la voiture est en réalité une scène calculée en temps réel. Chouette, donc.

Arrivé à ce stade de l’article, vous devez évidemment vous demander si toutes ces nouveautés ne risquent pas de porter atteindre à l’autonomie de la batterie de l’iPhone 5. Selon Apple, ce ne sera pas le cas puisque ce dernier serait nettement plus autonome que l’iPhone 4S. Nous voilà rassurés, ou pas d’ailleurs.

iPhone 5 : plus grand, plus rapide et sans surprise

iPhone 5 : la photo, la photo et encore la photo

Contrairement à mon hypothèse de ce matin, l’iPhone 5 n’embarque malheureusement pas le capteur de 13 mégapixels de Sony. On retrouvera donc un capteur de 8 mégapixels profitant tout de même de quelques technologies sympathique comme un filtre hybride infra rouge ou encore un rétro-éclairage. Couplées à la puissance de calcul de l’A6, ces dernières devraient donc nous permettre d’obtenir de plus jolies photos et de plus belles vidéos, y compris en basse luminosité. Il faudra bien évidemment attendre d’avoir le mobile en main pour en juger, mais on peut tout de même préciser que ce capteur proposera une focale de f/2.4.

Puisqu’on parle des photos, il faut également savoir que deux nouvelles fonctions vont faire leur entrée dans iOS 6 : les Photo Streams partagés et le Panorama. Si la première n’a pas été très détaillée (on sait juste que ça marchera avec iCloud), Apple a pris le temps de bien présenter la seconde. Sans aucune surprise, il s’agit d’un mode panorama qui vous permettra de construire de grandes photos avec une certaine aisance. Une fonction que l’on retrouve depuis plusieurs années déjà du côté de la concurrence, d’ailleurs.

Autre détail, il faut aussi savoir qu’il sera désormais possible de prendre des photos en enregistrant des vidéos. En outre, l’iPhone 5 intègre aussi un stabilisateur et un outil favorisant la détection des visages.

La caméra frontale a aussi profité d’une mise à jour. Désormais, elle est donc capable d’enregistrer des vidéos en 720p, le tout avec un stabilisateur et avec la détection automatique des visages. En outre, FaceTime sera désormais capable de fonctionner en 3G et plus si affinités. Magnifique, c’est un peu le truc que tout le monde attendait depuis un ou deux ans. M’enfin, on va quand même déboucher le champomy histoire de faire plaisir à Tim et à ses amis.

iPhone 5 : le son, le son et encore le son

Très bonne nouvelle pour tous ceux qui utilisent leur smartphone pour faire de la vidéo, l’iPhone 5 intègre trois microphones. Le premier se trouve sur la tranche inférieure du téléphone, le deuxième sur sa façade au dessus de l’écran et le troisième sur la coque arrière, entre le capteur et le Flash LED. C’est évidemment une très bonne nouvelle, si l’iPhone 4S était capable de prendre de très belles vidéos, son microphone laissait malheureusement à désirer.

Ce n’est pas tout puisque les ingénieurs de la firme ont aussi pensé à intégrer un réducteur de bruit sur le haut parleur du nouvel iPhone, un réducteur du bruit qui devrait donc améliorer la qualité des conversations. Je n’ai personnellement jamais rencontré de problème avec mon iPhone 4S mais je sais que tout le monde n’a pas eu ma chance alors cette nouvelle ne manquera sans doute pas de réchauffer vos petits coeurs tout froids.

iPhone 5 : plus grand, plus rapide et sans surprise

iPhone 5 : le nouveau connecteur

Apple n’avait pas changé de connecteur depuis 2003 mais la firme a finalement décidé de profiter de la sortie de l’iPhone 5 pour tourner la page et pour introduire un tout nouveau connecteur : « Lightning ». Ce qui s’accorde très bien avec « Thunderbolt ». La firme n’est pas vraiment entrée dans les détails mais ce nouveau connecteur devrait accélérer les transferts et la recharge. En outre, il pourra être utilisé dans les deux sens et être un peu plus solide que le connecteur précédent.

Alors forcément, qui dit nouveau connecteur dit aussi nouveaux accessoires. Et plutôt que de nous forcer à tout racheter, Apple a donc décidé de commercialiser un adaptateur qui nous permettra d’utiliser nos anciens bidules.

iPhone 5 et iOS 6 sont dans un bateau…

Voilà pour le côté matos. Apple n’en est cependant pas resté là et la firme a ensuite enchainé avec iOS 6 en présentant plusieurs applications. La première de la liste, c’est bien évidemment Maps et ses chouettes vues 3D à couper le souffle, des vues 3D qui nous permettront finalement de nous promener tranquillement aux quatre coins du globe et de tourner autour de tous les monuments qui croiseront notre chemin. Scott Forstall a ensuite enchainé avec le Notification Center qui nous permettra désormais de publier des tweets ou des messages sur Facebook. Ce qu’il est déjà possible de faire depuis quelques années en passant par la case jailbreak.

Vient ensuite Safari et son mode plein écran, Safari qui pourra également profiter d’iCloud pour nous permettre de synchroniser nos onglets. Scott a ensuite continué avec Passbook avant de rebondir sur le Photo Stream d’iCloud et sur ses fonctions de partage.

Et Siri alors ? Pas grand chose de neuf depuis la WWDC, l’assistant vocal de la firme est toujours capable de nous donner des informations sur les films ou encore les matchs. Même chose pour la publication d’un statut sur Facebook. Des fonctions dont nous ne pourrons pas forcément profiter en Europe, évidemment.

iPhone 5 : le prix !

Comme ses prédécesseurs, l’iPhone 5 sera commercialisé en deux coloris (blanc et noir) et en plusieurs modèles. Pour celui proposant 16 Go d’espace de stockage, il faudra débourser 199 $ avec abonnement. Ensuite, pour passer à 32 Go ou à 64 Go, il faudra débourser respectivement 299 $ et 399 $. L’iPhone 4, quant à lui, sera proposé « gratuitement » mais avec 8 Go d’espace de stockage. Même chose pour l’iPhone 4S qui profitera lui aussi d’une baisse de prix conséquente et qui passera ainsi à 99 $ avec abonnement. Et si vous préférez opter pour un iPhone 5 sans abonnement, alors sachez que la firme a décidé de gonfler un peu ses prix. Le modèle 16 Go sera ainsi proposé à 679 €, soit 50 € de plus que pour l’iPhone 4S. Très sympa, non ?

Quand pourra t’on en profiter ? Les pré-commandes débuteront le 14 septembre, les livraisons démarreront à partir du 21 septembre. Ce qui vaut pour les Etats-Unis, mais aussi pour le Canada, pour le Royaume-Uni, pour la France, pour l’Allemagne, pour l’Australie, pour le Japon, pour Hong-Kong et pour Singapoure.

iOS 6, quant à lui, sera disponible dès le 19 septembre. Toutefois, le premier iPad, l’iPhone 3G et tous les iPod précédant le 4G ne pourront pas en profiter.

iPhone 5 : plus grand, plus rapide et sans surprise

iPhone 5 : plus grand, plus rapide et sans surprise

Mots-clés appleiphone 5

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.