iPhone 6 : ils ont commencé à faire la queue à New-York !

Apple a encore frappé. Tous les ans, c’est la même histoire. Ils quittent la chaleur de leur foyer, armés en tout et pour tout d’une toile grossière, de quelques piquets et d’une couverture. Qu’importe les moqueries de leurs voisins, ou l’incompréhension de leur famille, ils sont nés pour braver les éléments. Oui, et il faudra d’ailleurs compter avec eux cette année aussi puisqu’ils ont commencé à faire la queue pour être parmi les premiers à mettre la main sur l’iPhone 6.

Qui donc ? Eux. Les illuminés aux tee-shirts bleus et aux yeux fous. Les croqueurs de pommes. Les vrais, ceux qui n’hésitent pas à le crier sur tous les toits sans s’inquiéter de ce que penseront leurs amis, et leur famille.

Attente iPhone 6

Et le plus drôle, c’est qu’ils reviennent chaque année. La faute aux médias et aux blogueurs, sans doute. Parce qu’ils en parlent trop. En même temps, il faut comprendre. Ils sont rares. Tout le monde n’est pas capable d’attendre pendant plusieurs jours et de dormir dans la rue pour avoir l’honneur de claquer plusieurs centaines d’euros dans un téléphone.

Cette fois, ils veulent frapper fort et ils le disent eux-mêmes puisqu’ils veulent battre le record d’attente. Un record qui avait atteint les 18 jours. Ils ont donc monté un camp de fortune dimanche dernier devant un Apple Store new-yorkais et ils ne quitteront pas leur tente avant que l’iPhone 6 ne soit mis en vente. Ce qui devrait normalement se faire autour du 19 septembre, si les dernières rumeurs en date disent vrai.

Mais le pire, dans cette histoire, c’est que ce mouvement s’est considérablement professionnalisé au fil des années. Certains annonceurs les payent même rubis sur l’ongle pour apparaître sur leur tee-shirt, ou même sur leur tasse de café.

A une époque pas si lointaine, pour être médiatisé, il fallait faire quelque chose de rare, quelque chose d’incroyable. Désormais, il suffit de dormir sur le pavé au pied d’une boutique.

Via

Mots-clés appleiphone 6