iPhone 6 : un capteur de 8 millions de pixels et une meilleure stabilisation de l’image en prime ?

L’iPhone 6 revient sur le devant de la scène, avec une rumeur portant cette fois sur son capteur, une rumeur relevée par le très vénérable China Post. Tout est parti de la chute brutale de la valeur de l’action d’une société chinoise du nom de Largan Precision. Une société produisant des capteurs photo pensés pour nos terminaux nomades, et donc pour nos smartphones et nos tablettes tactiles. Quel est le lien avec le prochain smartphone pommé ? Il est simple, en réalité, puisque l’action de la firme aurait chuté à la suite d’un banale bruit de couloir, un bruit de couloir en provenance de l’industrie spécialisée. Contrairement à la plupart de ses concurrents, Apple n’aurait effectivement pas l’intention de se jeter dans la course aux mégapixels et le capteur de l’iPhone 6 pourrait ainsi être… le même que celui de l’iPhone 5s.

Si vous vous souvenez bien, pendant un temps, il était question que l’iPhone 6 embarque un capteur doté d’une définition dotée de 13 millions de pixels. Cela n’aurait rien eu d’étonnant puisque les smartphones haut de gamme proposés par la concurrence ont depuis longtemps dépassé la barre des dix millions de pixels. Enfin à l’exception du HTC One, qui a préféré misé sur un ensemble de technologies visant à améliorer le rendu des clichés capturés par son entremise. Vous l’aurez compris, je fais allusion à l’UltraPixel.

Capteur 8MP iPhone 6

L’iPhone 6 embarquera peut-être un capteur de 8 millions de pixels, comme ses prédécesseurs.

Apple aurait donc décidé d’appliquer la même stratégie et l’iPhone 6 pourrait ainsi se « contenter » du même capteur que celui de l’iPhone 5s, soit un capteur de 8 millions de pixels. Attention cependant car les ingénieurs de la firme de Cupertino ne resteraient pas les bras croisés pour autant et ils pourraient ainsi en profiter pour se concentrer sur l’optique du terminal, et plus précisément sur son système de stabilisation.

Un stabilisateur d’image, pour ceux qui ne sont pas familiers de la chose, est un système permettant de compenser les vibrations d’un appareil quelconque. Certains constructeurs, comme Olympus, préfèrent travailler sur leurs boitiers (on pensera notamment au système 5-axes de l’OM-D E-M5) tandis que d’autres se concentrent sur leurs objectifs. Dans ce cas précis, et particulier, il est nécessaire de placer au centre de l’objectif une lentille capable de bouger et de se décentrer lorsqu’on appuie sur le déclencheur afin de compenser nos tremblements.

C’est donc là dessus que pourrait se concentrer Apple. Beaucoup de choses restent d’ailleurs à faire en la matière mais il ne faut pas oublier que les cailloux de nos smartphones sont malheureusement limités par leur taille.

Cette rumeur, de mon point de vue, est assez cohérente avec la stratégie mise en place par la Pomme Croquée depuis quelques temps. Rappelons effectivement que la firme n’a pas amélioré la définition de son capteur en passant de l’iPhone 4S à l’iPhone 5. L’iPhone 5s, pour sa part, intègre lui aussi un capteur de 8 millions de pixels, avec deux ou trois bricoles de plus, et il n’a pas à rougir face à la concurrence.

Via