iPhone 6 : une puce A8, du WiFi ac et du LTE-A en prime ?

L’iPhone 6 a beaucoup fait parler de lui ces dernières semaines et si nous avons une idée assez précise de ses lignes et de ses finitions, il reste encore plusieurs inconnues dans l’équation. Des inconnues en lien avec des spécifications, et ses fonctionnalités. Certains d’entre nous semblent cependant en savoir un peu plus long sur le sujet et c’est précisément le cas de Venture Beat puisque ce dernier vient de publier un article très instructif au sujet du prochain smartphone pommé.

L’article en question ne nous apprend pas grand chose au départ puisqu’il commence par évoquer les deux modèles et leur puce.

Specs iPhone 6

Rien de transcendant ici puisque tout le monde sait déjà que l’iPhone 6 se déclinera en deux versions. Une avec un écran de 4,7 pouces, une autre avec un écran de 5,5 pouces. Même chose pour la puce A8, évidemment. De ce côté-là, sachez d’ailleurs qu’elle devrait embarquer plus de deux coeurs, et atteindre une fréquence de 2 GHz.

Pas de verre de saphir, mais du WiFi ac et de la LTE de catégorie 6

Mais les choses sérieuses commencent au troisième paragraphe. Selon les sources de la publication, l’iPhone 6 ne devrait finalement pas avoir droit à une vitre de protection en verre de saphir. Apple aurait cependant opté pour un traitement plus résistant que le Gorilla Glass.

Ce n’est pas terminé car le terminal aurait aussi droit au WiFi 802.11 ac et donc à des débits de folie. Si vous voulez en savoir plus sur ce standard, je vous invite à aller lire cet article, publié sur la Wikipédia. Point intéressant, cette puce ne serait pas produite par Apple, mais par Broadcom. La Pomme Croquée ne serait effectivement pas parvenue à atteindre les objectifs qu’elle s’était fixés.

Le WiFi, c’est important, mais pas autant que les réseaux mobiles. De ce côté là, nous aurions encore une bonne surprise puisque l’iPhone 6 devrait être équipé d’un modem capabme de se connecter à des réseaux LTE de catégorie 6, avec un débit théorique maximal de 300 Mo/s. Là encore, si vous avez envie d’en savoir un peu plus sur le sujet, c’est par ici que ça se passe.

Il vous en faut plus ? Pas de problème, la gourmandise n’est pas un vilain défaut. Pas autant qu’on le croit. Et justement, Venture Beat conclu son article en évoquant… la puce NFC du terminal, une puce produite par NXP. D’après les sources du site, Apple aurait l’intention de s’appuyer sur cette dernière pour permettre à ses utilisateurs de procéder à des paiements à partir de leur mobile. Ils auraient d’ailleurs droit à un nouveau lecteur d’empreintes digitales encore plus rapide, plus précis et plus sécurisé.

Comme à chaque fois, j’attire votre attention sur le fait que toutes ces rumeurs doivent être prises avec la plus extrême des prudences. Pour le moment, ce ne sont que des rumeurs et il faudra attendre l’annonce officielle pour être complètement fixé, et pour savoir si ces sources ont vu juste.