iPhone 6s : pas de changements pour le capteur ?

L’iPhone 6s ne sera vraisemblablement pas présenté avant septembre 2015, mais il fait tout de même parler de lui depuis le début de l’année. Nous avons même vu passer pas mal de rumeurs au fil de ces dernières semaines, et nous ne sommes apparemment pas au bout de nos surprises. Cette fois, ce sont d’ailleurs des analystes qui ont évoqué… vous allez rire… son capteur photo.

Avant d’aller plus loin, sachez que les hypothèses des analystes ne se vérifient pas toujours. En réalité, ils se plantent même souvent mais la théorie soulevée par Jeff Pu me semble plutôt cohérente avec la stratégie du constructeur.

Capteur iPhone 6s

L’iPhone 6s héritera peut-être du capteur de l’iPhone 6.

D’après notre analyste, donc, Apple n’aurait pas l’intention d’augmenter la définition du capteur de son prochain téléphone.

Un stabilisateur optique pour tous les iPhone 6s ?

La firme préfèrerait se focaliser sur les technologies gravitant autour, et notamment sur la taille des pixels, l’autofocus ou même sur l’optique. Elle pourrait même intégrer un stabilisateur optique à tous ses terminaux, et pas seulement à sa phablette. Ce ne serait pas du superflu, c’est certain, surtout quand on voit de quoi est capable l’iPhone 6 Plus sur ce terrain-là.

Certains grinceront peut-être des dents en lisant ces quelques lignes. Après tout, cela fait quelques années que les constructeurs spécialisés en téléphonie mobile se sont lancés dans la course des mégapixels. Il suffit de voir ce que Nokia propose sur le Lumia 1020, ou même Sony sur les derniers Xperia Z.

Ceci étant, Apple n’a jamais fait les choses comme tout le monde et cette stratégie s’est révélée plutôt payante jusque là. Dans ce contexte, pourquoi en changer ?

Si le sujet vous intéresse, sachez que l’iPhone 6s devrait aussi embarquer un nouveau processeur et pas moins de 2 Go de mémoire vive en LPDDR4. Je vous l’accorde, c’est plutôt mince pour le moment mais les rumeurs et autres fuites devraient rapidement s’intensifier dans les semaines et dans les mois qui viennent.