iPhone 6s Plus : nouveau cas d’explosion, dans une école cette fois

Apple enquête depuis plusieurs semaines sur plusieurs cas d’incendie en lien avec l’iPhone 6s Plus. Le dernier en date a eu lieu un peu plus tôt dans la semaine dans une école située aux Etats-Unis. Par chance, personne n’a été blessé et les élèves ont pu être rapidement évacués des lieux. La vidéo, elle, circule toujours sur les réseaux sociaux.

La séquence a été partagée par un certain Nash. Elle dure une dizaine de secondes et elle a été enregistrée dans une salle de classe.

Incendie iPhone 6s Plus

Un iPhone 6s Plus a pris feu, dans une salle de classe.

Trois élèves figurent au premier plan. Ils ont tous la tête tournée en direction d’une de leur camarade de classe.

Un iPhone 6s Plus a pris feu en pleine salle de classe

Une épaisse fumée l’enveloppe. Elle marche en direction de la sortie, sous les rires de plusieurs autres élèves. Une légende a été ajoutée sur la vidéo, plutôt explicite : « Magels phone caught fire ». La séquence se coupe ensuite pendant quelques secondes.

La seconde partie de la vidéo se focalise sur le téléphone. Il est dans un piteux état. L’écran est totalement détruit et la coque est calcinée. Sous la force de la chaleur, l’appareil a été tranché en deux parties distinctes.

Après avoir posté la vidéo sur Twitter, Nash a été directement contacté par le support d’Apple. Un employé de l’entreprise lui a ainsi demandé plus d’informations afin de pouvoir lancer une enquête. Le contenu de l’échange n’a pas été révélé et on ne sait pas ce qui s’est passé, ni même si le téléphone a subi un choc avant d’exploser.

Mais la firme n’a pas été la seule à réagir. Plusieurs chaînes se sont également manifestées, visiblement très intéressées par l’histoire. Cela a notamment été le cas de NBC News et de CW Network. L’affaire a aussi été reprise par quelques sites anglo-saxons et cela n’a rien de surprenant compte tenu du contexte actuel.

Un élève a filmé toute la scène

Cet iPhone 6s Plus n’est effectivement pas le premier à prendre feu. En octobre dernier, Apple a ainsi ouvert une première enquête portant sur l’explosion d’un terminal qui se trouvait dans la poche d’un étudiant, en pleine salle de classe.

A l’époque, nous avons appris que l’entreprise avait recensé trois autres cas similaires.

Bien sûr, ce n’est pas comparable avec ce qui s’est passé pour le Galaxy Note 7 mais cette histoire prouve une fois de plus que les batteries Lithium-ion peuvent s’avérer très instables dans certains cas, et notamment lorsque leurs cellules sont soumises à un stress trop important.

Pour le moment, Apple n’a pas communiqué officiellement sur l’incident, ce qui n’est finalement pas très surprenant, car la firme n’a pas pour habitude de s’épancher dans la presse. Encore moins lorsque ces produits peuvent être remis en cause.