iPhone 8 : Apple indécis pour le lecteur d’empreintes ?

L’iPhone 8 sera normalement présenté durant le Keynote de la rentrée. Toutefois, l’appareil ne serait pas totalement finalisé et son constructeur serait même toujours indécis en ce qui concerne son lecteur d’empreintes.

C’est en tout cas ce que révèle l’analyste Timothy Arcuri dans un de ses derniers rapports, un rapport validé par le cabinet de ce dernier et donc par Cowen et Company. D’après lui, Apple n’aurait pas encore arrêté son choix et la firme hésiterait même entre trois technologies différentes.

Rumeurs iPhone 8

Bien sûr, ce rapport est à prendre avec la plus élémentaire des prudences. L’analyste ne présente en effet pas la moindre preuve pour étayer sa thèse.

Apple n’aurait pas encore choisi la technologie du lecteur d’empreintes de l’iPhone 8

Apple n’aurait pas encore fait son choix, donc, et la firme hésiterait ainsi entre trois approches différentes.

La première consisterait à éclaircir la vitre de protection recouvrant la dalle au niveau de la zone du capteur.   L’entreprise envisagerait également de percer un trou à travers le verre de cette fameuse vitre afin de pouvoir intégrer un capteur optique ou ultrasonique. Un trou dont les dimensions seraient équivalentes à celles d’une tête d’épingle.

La troisième solution serait de s’appuyer sur un capteur présenté sous la forme d’un film directement intégré à l’écran, un capteur fonctionnant grâce à la technologie capacitive ou infrarouge.

Rien ne serait encore joué, donc, mais Arcuri est au moins sûr d’une chose. L’iPhone 8 ne sera pas équipé d’un lecteur d’empreintes dorsal comme celui que nous avons pu voir sur cette horrible copie chinoise. Certains d’entre vous ne manqueront sans doute pas de pousser un soupir de soulagement à la lecture de ces quelques lignes.

Un retard de deux ou trois mois en vue ?

Toutefois, il reste un problème en vue. L’iPhone 8 était initialement censé sortir à la rentrée prochaine, en même temps que les deux modèles intermédiaires habituels. Or si Apple n’a pas encore arrêté son choix sur la technologie de son lecteur d’empreintes, l’appareil risque de ne pas être prêt à temps pour un lancement en septembre.

En d’autres termes, si Arcuri a raison, alors le lancement de l’iPhone 8 pourrait être repoussé de deux ou trois mois. Dans ce cas, il faudrait s’attendre à une commercialisation pour novembre ou décembre.

Il est évidemment très difficile de ne pas penser à ces autres rumeurs qui évoquaient elles aussi un retard de plusieurs semaines, des rumeurs qui avaient cependant été prestement balayées du revers de la main par un certain nombre de sources différentes.