iPhone 8 : un nouveau cas de gonflement de la batterie en Corée du Sud

Apple se retrouve en mauvaise posture en Corée du Sud. L’agence coréenne en charge de la technologie et des normes envisage en effet de suspendre l’autorisation de commercialisation de l’iPhone 8 suite à un nouveau cas de gonflement de la batterie repéré sur le territoire.

Kim Min-cheol a une trentaine d’années et il apprécie beaucoup les produits de la marque californienne.

Coût fabrication iPhone 8

Au début du mois, il a donc commandé un iPhone 8 en passant par un opérateur téléphonique et il a reçu l’appareil un peu plus tard.

iPhone 8 : un problème généralisé au niveau de la batterie ?

L’iPhone 8 ne présentait aucun défaut en sortant de la boîte. Kim l’a donc activé en suivant la procédure habituelle et il a commencé à l’utiliser. L’appareil a très bien fonctionné au début, mais la situation a pris une tournure inattendue au bout de seulement quatre jours.

Un matin, en utilisant son téléphone, Kim a eu la surprise de constater que la façade du terminal était en train de gonfler. Il l’a immédiatement posé et le phénomène a continué pendant plusieurs secondes. La pièce regroupant l’écran et le bouton d’accueil s’est alors décollée de la structure métallique du téléphone.

Puis, le gonflement s’est soudainement arrêté, sans la moindre explication. En observant plus attentivement le fautif, Kim a alors réalisé que la batterie de son iPhone 8 avait subitement gonflé à l’intérieur du téléphone.

Passablement agacé, l’homme a donc attrapé le combiné de son téléphone fixe et il a passé un appel au revendeur. Ce dernier l’a alors invité à se tourner directement vers le service après-vente d’Apple. Kim a suivi ses conseils et ce dernier a alors procédé à un échange standard.

Le KATS montre les crocs

L’histoire ne s’arrête pas là cependant. Ce problème n’est effectivement pas un cas isolé et plusieurs cas de gonflement ont ainsi été recensés en Grèce, aux États-Unis, en Chine ou même au Canada.

Face à la situation, l’agence coréenne en charge de la technologie et des normes envisage de lancer une enquête afin de déterminer si les iPhone 8 et iPhone 8 Plus vendus sur le territoire remplissent bien les conditions de sécurité fixées par ses soins. Dans le cas où de nouveaux problèmes seraient détectés, le KATS se réserve ainsi le droit de lancer un rappel et de suspendre l’autorisation de commercialisation donnée à Apple.

Plus intéressant, dans un communiqué, un représentant de l’agence a indiqué que le Ministère des Sciences et des TIC soutenait cette enquête.

En conséquence, le KATS appelle la division coréenne de la firme californienne à prendre ses responsabilités. Pour le moment, cette dernière a préféré garder le silence.

Mots-clés appleiphone 8