iPhone 8 : une autre maquette en vidéo

L’iPhone 8 se dévoile encore un peu plus, cette fois au travers d’une nouvelle maquette imprimée à partir des plans détaillés de l’incontournable Benjamin Geskin. Elle devrait intéresser celles et ceux qui attendent la sortie de l’appareil avec la plus grande impatience.

Ce designer originaire de Lituanie fait beaucoup parler de lui depuis le début de l’année et cela n’a rien de surprenant. Il a en effet été parmi les premiers à mettre la main sur des informations relatives au prochain iPhone haut de gamme de la célèbre marque américaine.

Maquette iPhone 8

Loin de se limiter aux rumeurs, Benjamin Geskin est également à l’origine de plusieurs fuites et notamment de celle des plans du terminal.

iPhone 8 : une maquette élaborée à partir des plans de Benjamin Geskin

Les Russes de Droider.ru ont visiblement beaucoup apprécié les diverses contributions du leakeur puisqu’ils ont imprimé une maquette en trois dimensions établie à partir des plans partagés par ce dernier. Ils ont ensuite présenté leur création dans une vidéo très rafraîchissante.

La séquence met ainsi en scène un terminal dont les lignes et l’ergonomie rappellent beaucoup ceux des précédents téléphones Apple. Le boîtier hérite en effet des mêmes lignes et la disposition des boutons a été conservée.

Les deux contrôles du volume sont donc placés sur la tranche gauche de l’appareil, sous l’interrupteur. Le bouton de mise sous tension se trouve de l’autre côté pour sa part, non loin de la trappe d’accès à la carte Nano SIM.

La maquette présente cependant de nombreux changements importants. Premier point et pas des moindres, le bouton de mise sous tension est beaucoup plus large que celui que l’on retrouve sur l’iPhone 7 et sur sa déclinaison. Pourquoi avoir fait un tel choix ? C’est impossible à dire pour le moment, mais ce n’est pas uniquement le fruit du hasard.

Une vidéo intéressante et complète

L’écran occupe pour sa part une bonne partie de la façade de l’appareil.

La dalle est en effet encadrée par des bordures dont l’épaisseur n’excède pas les trois ou quatre millimètres. On trouve cependant une pièce un peu plus large en haut, une pièce qui déborde sur l’espace réservé à la dalle et qui laisse apparaître plusieurs orifices correspondant au haut-parleur, aux détecteurs et aux caméras frontales.

Le module photo est plus large lui aussi et il regroupe deux optiques placées l’une au-dessus de l’autre. Elles encadrent un troisième élément. Il s’agirait du flash double ton de l’appareil.

Si cette vidéo ne nous apprend rien de plus sur le terminal, elle a au moins le mérite de nous donner une idée précise de son encombrement. Et à première vue, le résultat est plutôt positif.