L’iPhone chez Free Mobile ?

L’information n’est pas de toute première fraicheur, elle date de samedi dernier, mais elle ne manquera sans doute pas d’intéresser tous ceux qui attendent de pied ferme l’arrivée de Free Mobile. Car en effet, Maxime Lombardini (DG du groupe Iliad) a profité d’une interview donnée au magazine Management pour s’exprimer sur des négociations menées par Free Mobile auprès d’Apple. L’objectif est simple, Free souhaite tout simplement pouvoir proposer à la vente l’iPhone. Même qu’il n’a pas manqué d’établir un parallèle entre Steve Jobs et… Xavier Niel. Bah voyons.

L'iPhone chez Free Mobile ?

Et on peut dire que ses propos ne laissent planer aucun doute. Maxime Lombardini a ainsi déclaré : « Il y a déjà un petit moment que nous avons démarré les négociations avec les équipes de Steve Jobs pour proposer l’iPhone avec notre future offre Free Mobile. Ce que je peux en dire, c’est qu’elles sont extrêmement longues et difficiles. Même pour un ‘petit’ opérateur comme nous, tout se décide au sommet ». Longues et difficiles ? Pas très étonnant, Apple a pour habitude de vendre très cher ses produits, et encore plus aux opérateurs. Suffit d’ailleurs de s’intéresser au « partenariat » entre Orange et la Pomme Croquée pour se rendre compte que cette dernière n’est pas logée à la même enseigne que les autres constructeurs. A l’époque de l’exclusivité de l’iPhone 3G, Orange devait ainsi reverser à Apple 30 % des sommes facturées à chacun de ses clients. Mieux, l’accord passé entre les deux firmes interdisait à l’opérateur de conclure un partenariat similaire avec un autre constructeur.

En revanche, et il faut bien insister sur ce point, il n’est pas question que Free Mobile subventionne les terminaux. En réalité, ce que proposera l’opérateur à ses futurs clients, c’est d’étaler leur paiement dans le temps. L’achat d’un nouveau mobile prendra ainsi la forme d’une option mensuelle (enfin on peut même parler d’un crédit), exactement comme ce que propose Orange avec les forfaits Sosh. Pour l’instant, bien sûr, nous n’en savons pas beaucoup plus, Free laisse en effet planer le mystère autour de son offre, mais nul doute que nous devrions en savoir plus dans les mois qui viennent. Et pour cause puisque Free Mobile devrait arriver sur le marché dès le début de l’année prochaine.

Voilà et pour en rester là, on va terminer avec l’hommage de Maxime Lombardini à l’égard de Steve Jobs : « Par ailleurs, dire que notre concept de magasin, notre esprit frondeur et les conférences de lancement de Xavier Niel, notre fondateur, s’inspirent des méthodes de Steve Jobs, n’est pas totalement faux. Ce génie a littéralement contaminé toute notre industrie ». Faut dire aussi, la présentation de la Freebox Revolution avait effectivement un parfum de Keynote, vous ne trouvez pas ?

Pas mal, non ?