iPhone : iOS 11 frappé par un nouveau bug gênant

L’iPhone a toujours été considéré comme un produit relativement fiable, mais ce n’est plus vraiment le cas depuis le lancement d’iOS 11. Bien au contraire, la plateforme enchaîne en effet les bugs et un nouveau problème vient précisément d’être détecté. Il touche cette fois… les applications.

Apple a eu une fin d’année assez compliquée suite aux révélations faites au sujet du système de bridage mis en place sur la dernière version de sa plateforme mobile. La firme a en effet été vivement critiquée et elle a même dû faire face à plusieurs plaintes.

Depuis, l’entreprise a tenté de faire amende honorable en déployant un correctif, mais elle n’en a visiblement pas fini avec les problèmes.

iOS 11 touché par un nouveau bug bloquant

Mobile World a en effet découvert un nouveau bug gênant sur iOS 11, un bug capable de bloquer l’accès à plusieurs applications phares comme Gmail, Facebook, WhatsApp ou encore Messenger. Pour ne rien arranger, dans certains cas, le blocage serait permanent.

D’après les informations récoltées par nos confrères italiens, le bug en question toucherait uniquement les iPhone fonctionnant sous iOS 11.2.5 et il serait lié à l’utilisation d’un caractère écrit en langue indienne, un caractère transmis par un autre terminal.

Cet étrange caractère aurait ainsi pour effet de provoquer le plantage pur et simple de iMessage, la messagerie intégrée à la plateforme. Toutefois, le blocage ne se limiterait pas à cette dernière et ce caractère finirait par empêcher l’accès à toutes les applications de messagerie.

Un problème de caractère à l’origine du bug

La seule solution pour contourner le problème consisterait à supprimer le message reçu dans iMessage, mais peu d’utilisateurs seraient parvenus à le faire pour le moment.

Ce n’est pas la première fois que iMessage est touché par un tel bug cependant et Apple s’est montré plutôt réactif jusqu’à présent. Il serait donc logique de voir arriver très prochainement un correctif réglant définitivement le problème.

En attendant, eh bien il faut espérer que vos « amis » n’en profiteront pas pour vous jouer un mauvais tour.

Mots-clés appleios 11iphone