Clicky

iPhone X : Face ID trompé par un simple masque imprimé en 3D ?

L’iPhone X intéresse visiblement beaucoup les hackers. Certains d’entre eux prétendent en effet avoir réussi à tromper Face ID en utilisant un simple masque de silicone imprimé en 3D. Cette information doit toutefois être prise avec prudence… et au conditionnel.

Disponible depuis le 3 novembre dernier, l’iPhone X semble avoir rencontré un certain succès et il est évidemment difficile d’en être surpris compte tenu des nombreuses nouveautés apportées par l’appareil.

Hack iPhone X

Entre son écran et son système de reconnaissance faciale évolué, le terminal place en effet la barre assez haut.

L’iPhone X trompé par un simple masque ?

Face ID, comme chacun le sait, fonctionne sur une caméra spécialement dédiée à la chose : TrueDepth. Cette dernière pousse le concept assez loin et elle regroupe au sein d’un seul et même module un appareil photo, une caméra infrarouge, un illuminateur infrarouge, un projecteur de points et de nombreux autres capteurs du même type.

Lorsque l’utilisateur enregistre son visage, le système projette donc plus de trente mille points invisibles afin de dresser une empreinte de ses traits en trois dimensions. Mieux, la caméra est également capable d’analyser plus de cinquante mouvements de muscles en temps réel grâce à sa puce A11 Bionic.

D’après Apple, grâce à cette caméra et ces innombrables capteurs, Face ID serait bien plus sécurisé que le Touch ID.

Il semblerait cependant que ce ne soit pas totalement le cas et c’est en substance le message délivré par l’entreprise de sécurité vietnamienne Bkav.

Les hackers de la société prétendent en effet avoir réussi à tromper Face ID en utilisant un masque composite de plastique imprimé en 3D, du silicone, des découpes de papier et un peu de maquillage.

Un hack à relativiser

La méthode utilisée est relativement simple. Pour commencer, les hackers ont configuré leur iPhone X de test avec le visage de l’un d’entre eux. Ensuite, ils ont étudié les photos de leur cobaye avec soin afin de modéliser une empreinte similaire à celle utilisée par la caméra TrueDepth.

Le plus difficile a été de modéliser cette empreinte et de l’utiliser pour créer un masque susceptible de tromper le téléphone. Pour se faire, ils ont en effet dû étudier les lignes du visage de leur cobaye, mais également peindre les emplacements dédiés aux yeux, au nez et à la bouche afin de tromper la vigilance du téléphone.

Il semblerait cependant que leurs efforts aient fini par payer. C’est en tout cas ce que l’on peut déduire de la vidéo mise en ligne par leurs soins.

Toutefois, pour le moment, leurs conclusions sont à prendre avec une certaine distance puisque leur méthode n’a pas été confirmée publiquement par d’autres chercheurs en sécurité.

En outre, en supposant que cette méthode fonctionne réellement, il n’y a pas encore lieu de s’inquiéter. Elle n’est effectivement pas à la portée de tout le monde et l’utilisateur moyen a peu de chances d’être pris pour cible par des hackers expérimentés.

Mots-clés appleiphone x

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.