Clicky

iPhone X, iPhone 8 & iPhone 8 Plus : l’offensive d’Apple

Apple a tenu une conférence de presse spéciale ce soir et l’entreprise a profité de l’occasion pour lever le voile sur trois nouveaux téléphones : l’iPhone X, l’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus.

Certains d’entre vous ont très certainement dû s’en rendre compte, mais la firme californienne a dû faire face cette année encore à de nombreuses rumeurs et même à plusieurs fuites bien senties. En fin de semaine dernière, une personne proche de ses affaires a ainsi envoyé à plusieurs médias les liens pointant vers iOS 11 GM et l’analyse de la plateforme a révélé de nombreuses informations au sujet des produits présentés ce soir.

iPhone X : image 1

Cela ne devrait pas vous surprendre, mais ces révélations ont toutes visé dans le mille.

iPhone X : le fer de lance de la marque

Cette année est un peu particulière pour Apple. L’entreprise a en effet fêté le dixième anniversaire de son téléphone et elle a donc choisi de lancer pas moins de trois nouveaux téléphones pour marquer le coup.

L’iPhone X (prononcez « ten ») fait un peu figure de modèle « anniversaire » et il a droit à un tout nouveau design et à des fonctions inédites.

Pour commencer, le terminal troque l’habituel boîtier en verre au profit d’une belle coque en verre teintée renforcée par un châssis métallique fabriqué avec un nouvel alliage d’aluminium.

Habituellement, Apple décline ses téléphones en cinq ou six coloris différents, mais le constructeur a été plus raisonnable cette année et il a ainsi choisi de se limiter à trois couleurs : le noir, le blanc/gris et l’or cuivré.

l’iPhone X n’aura cependant droit qu’aux deux premières.

Contrairement aux deux autres modèles, l’iPhone X est doté d’un écran dénué de bordures s’étendant sur une bonne partie de sa façade. Le résultat est intéressant, mais Apple a dû faire des compromis et la firme a ainsi été contrainte de supprimer le lecteur Touch ID.

Pour le remplacer, la firme a mis en place plusieurs gestures et il suffira ainsi de toucher l’écran pour réveiller le téléphone. Le retour à l’écran d’accueil s’effectuera en un balayage vertical du bas vers le haut. Le même geste accompagné d’une pause de quelques secondes permettra d’accéder au multitâche.

iPhone X : image 2

Pendant un temps, certains observateurs s’attendaient à ce que le lecteur d’empreintes soit intégré à la dalle du terminal. Ce n’est cependant pas le cas et le téléphone est donc dénué de lecteur d’empreintes. Il mise en effet tout sur son système de reconnaissance faciale : Face ID.

Le système en question va assez loin d’ailleurs puisqu’il se base sur un nombre conséquent de capteurs. En plus de la caméra frontale, le terminal est ainsi doté d’un émetteur de lumière structuré habituellement présent dans les scanners professionnels et d’un capteur infrarouge pour améliorer la vitesse et la précision de la détection.

Grâce à cette profusion de capteurs, la reconnaissance faciale de l’iPhone X sera en mesure d’identifier l’utilisateur en un instant dans n’importe quelle condition lumineuse (même dans le noir) et elle sera en outre très difficile à tromper. C’est évidemment une bonne chose puisque Face ID ne se limitera pas à l’identification et il servira aussi à valider tous les paiements passés à l’aide de la solution de la firme.

Fait intéressant, Apple s’appuie sur un réseau neuronal pour générer un modèle mathématique à partir du visage de l’utilisateur. Il est géré par une puce directement intégrée à la version de l’A11 Bionic de l’iPhone X.

Cette dernière repose sur deux coeurs différents et elle est capable de gérer environ 600 milliards d’opérations par seconde. Grâce à cette particularité, Face ID sera capable de reconnaître l’utilisateur quelle que soit sa tenue ou sa pilosité faciale. Il fonctionnera même avec des lunettes.

Les données ne sont pas envoyées vers les serveurs de la firme et tout est donc stocké en local sur le terminal, avec un zeste de chiffrement derrière.

D’après Apple, Touch ID avait un taux d’erreur d’un sur 50 000 environ. Face ID monte à un sur un million.

Face ID ne servira cependant pas uniquement à sécuriser l’accès à votre téléphone et vous pourrez ainsi l’utiliser pour animer… des animojis. D’ailleurs, vous pourrez même incarner une crotte.

Plus sérieusement, Face ID semble aussi être utilisé par ARKit afin de générer des animations plus réalistes et plus fluides.

Les capteurs évoqués un peu plus haut sont tous regroupés au même endroit et Apple a ainsi choisi de les placer dans une languette recouvrant une partie de l’écran du terminal. Elle viendra couper la barre de notifications en deux parties distinctes et elle débordera donc sur… les vidéos lues en plein écran.

iPhone X : image 3

Pour le reste, l’iPhone X rappelle inévitablement ses camarades et il est ainsi équipé d’un interrupteur situé sur le flanc gauche, un interrupteur dominant les deux boutons dévolus au contrôle du volume. Le bouton de mise sous tension se trouve de l’autre côté et il est un peu plus long.

Si Apple a changé sa taille, ce n’est pas uniquement pour des raisons cosmétiques et ce bouton aura ainsi plusieurs fonctions différentes. L’utilisateur pourra en effet l’utiliser pour accéder à des fonctions précises et il suffira ainsi d’un appui prolongé pour réveiller Siri.

La connectique se limite pour sa part au strict minimum et le terminal embarque ainsi un port Lightning sur sa tranche inférieure.

Pour la partie technique, Apple n’a pas lésiné sur les moyens et la firme a ainsi équipé l’iPhone X d’un bel écran OLED de 5,8 pouces capable d’afficher une définition en 2436 x 1125 avec plusieurs technologies maison. Soit une densité de pixels de 458 ppp. Le True Tone en fait évidemment partie, mais on trouve aussi une fonction permettant de limiter l’effet de rémanence propre à ces dalles.

Sans surprise, la dalle est également compatible avec le 3D Touch, le HDR et le Dolby Vision et elle offre en outre un contraste quasiment infini.

iPhone 8 : image 2

Le terminal est également animé par un SoC A11 Bionic composé de six cœurs répartis en deux clusters. Les deux plus rapides atteignent une fréquence de 2,5 GHz et ils s’activeront automatiquement pour les tâches les plus gourmandes en ressources. D’après Apple, cette nouvelle puce serait 25 % plus performante que la génération précédente pour le cluster le plus rapide et 70 % pour le moins performant.

Côté CPU, le choix de l’entreprise s’est porté sur une puce dessinée par ses soins et cette dernière offre des performances 70 % plus élevées par rapport à la génération passée. Fait intéressant, le terminal embarque un processeur dédié au traitement des images et il boostera en plus la rapidité de l’autofocus.

Apple a choisi de décliner l’iPhone X en trois capacités de stockage avec au choix 64 ou 256 Go de mémoire interne.

L’iPhone X embarque lui aussi un module photo double, mais ce dernier est placé cette fois sur un axe vertical. Derrière, on trouve deux capteurs de 12 millions de pixels respectivement surmontés par un grand-angle ouvrant à f/1.8 et un téléobjectif doté d’une ouverture en f/2.4. Les deux optiques se composent de six lentilles avec un système de stabilisation optique et un flash composé de quatre lampes complète l’offre.

iPhone X : image 4

Concernant les fonctions, l’utilisateur aura naturellement la possibilité de passer d’une optique à l’autre et il pourra aussi profiter du fameux mode portrait disponible depuis quelques générations. L’iPhone X met le paquet sur la vidéo et il pourra ainsi filmer en 4K à 60 images par seconde, en 1080p à 240 images par seconde ou en 720p.

Des performances rendues possibles par l’intégration d’un encodeur vidéo au sein de la puce A11.

Pas de changement sur la caméra frontale. La définition est toujours fixée à du sept millions de pixels de pixels et l’optique ouvre à f/2.2.

La stabilisation optique est bien sûr de la partie. Apple promet un bokeh plus naturel en mode portrait. Les utilisateurs trouveront d’ailleurs un nouveau mode baptisé Portrait Lightning. Il sera proposé en bêta à la sortie de la prochaine version de la plateforme et il intégrera plusieurs effets lumineux calculés en temps réel.

Apple s’intéresse beaucoup à la réalité augmentée et les trois nouveaux téléphones de la marque ont été spécialement optimisés pour cet usage. Comment ? Ils embarquent tous de nouveaux gyroscopes avec plusieurs accéléromètres pensés pour cet usage.

Autre nouveauté, l’iPhone X est compatible à la fois avec la charge sans fil par induction et plus précisément avec le standard Qi. Il sera donc compatible avec toutes les stations de charge supportant cette norme et il en ira bien évidemment de même pour les deux autres modèles.

Apple compte d’ailleurs vendre un produit capable de recharger simultanément un iPhone, une Watch et les AirPods.

L’autonomie durera deux heures de plus que l’iPhone 7.

Côté prix, l’iPhone X sera proposé à partir de 999 $ (1159 €) et les précommandes démarreront le 27 octobre pour une commercialisation prévue… une semaine plus tard et donc le 3 novembre. Le modèle le plus cher sera proposé chez nous à 1329 €.

iPhone 8 : image 1

iPhone 8 & iPhone 8 Plus : les alternatives

L’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus ont beau être moins impressionnants que leurs camarades, ils ne sont pas de simples modèles intermédiaires et ils ont eux aussi droit à de nombreuses nouveautés.

Tout comme l’iPhone X, ils sont ainsi dotés d’un boîtier en verre et d’un châssis métallique. L’ergonomie est plus classique en revanche et ces deux appareils héritent ainsi des mêmes lignes que les modèles précédents.

Ils se contentent donc d’un écran classique (avec des bordures) et le lecteur Touch ID répond naturellement à l’appel.

Apple a cependant eu le bon sens de les doter de plusieurs fonctions héritées de leur grand-frère. L’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus auront ainsi droit à son système de charge sans fil.

Leur fiche technique présente aussi de nombreuses similitudes avec celle du troisième modèle. Du moins en dehors de l’écran puisqu’ils héritent tous les deux de la dalle IPS de leurs prédécesseurs.

iPhone 8 : image 3

Leur diagonale et leur définition ne changent pas non plus. L’iPhone 8 aura ainsi droit à un écran de 4,7 pouces capable d’afficher du 1334 x 750 et son compagnon atteindra pour sa part les 5,5 pouces avec une définition tendant davantage vers le Full HD.

Fait intéressant, les dalles profitent de la technologie True Tone.

En revanche, les deux terminaux seront animés par une puce A11 Bionic offrant la même puissance de calcul. Le stockage se déclinera lui aussi en plusieurs versions et les utilisateurs auront ainsi le droit entre des versions dotées de 32 ou 256 Go de mémoire interne au choix.

L’iPhone 8 sera un peu plus timide que ses grands-frères sur le terrain de la photo et il se contentera ainsi d’un nouveau capteur de 12 millions de pixels couronné d’un grand-angle stabilisé ouvrant à f/1.8.

L’iPhone 8 Plus se rapprochera davantage de l’iPhone X sur cette partie. L’appareil aura ainsi droit à un module double comprenant deux capteurs de 12 millions de pixels, avec un grand-angle ouvrant à f/1.8 d’un côté et un téléobjectif ouvrant à f/2.8 de l’autre.

Pour le prix, il faudra compter un minimum de 699$ (809 €) pour l’iPhone 8 et de 799 $ (919 € ) pour l’iPhone 8 Plus. Les modèles les plus chers seront proposés à 979 et 1089 €.

Les précommandes démarreront le 15 septembre et les livraisons auront lieu à partir du 22 septembre.

iPhone 8 : image 5

iPhone 8 : image 4

iPhone X : image 5

iPhone X : image 6

iPhone X : image 7

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.